Un homme du Missouri a été arrêté pour terrorisme après s’être filmé en train de se lécher des produits sur des étagères dans une succursale Walmart. Dans une séquence initialement publiée sur Snapchat, le suspect, Cody Pfister, âgée de 26 ans, pouvait être vu en train de lécher une étagère de déodorant, déclarant : « Qui a peur du coronavirus ? »

La vidéo semble avoir été filmée le 11 mars au magasin Walmart de Warrenton. Pfister a été placé en garde à vue le 23 mars et inculpé le 25 mars. L’accusation portée contre lui serait un crime grave.

Cet homme qui a léché des articles sur les étagères d’un supermarché a été arrêté et accusé de terrorisme

Le service de police de la ville de Warrenton a depuis publié la déclaration suivante au sujet de l’arrestation : « Un résident qui s’est filmé en train de lécher des articles après avoir fait une déclaration sur le coronavirus chez Walmart et l’avoir publiée sur les réseaux sociaux a été placé en détention. Des accusations criminelles ont été portées contre lui par le bureau du procureur du comté de Warren ».

Cet homme qui a léché des articles sur les étagères d’un supermarché a été arrêté et accusé de terrorisme

La vidéo a gagné une certaine attention internationale. Les images ont provoqué l’indignation du monde entier, Piers Morgan appelant à ce que Pfister soit mis derrière les barreaux et soit privé de soins de santé, s’il finissait par contracter lui-même un coronavirus.

S’exprimant sur Good Morning Britain, Morgan a déclaré : « C’est quelqu’un en Amérique qui est allé dans un supermarché sachant que le coronavirus attaque tout le monde aux États-Unis. Il s’est ensuite filmé en train de lécher des articles et a publié la vidéo en ligne. J’aimerais qu’il soit mis en prison sur-le-champ. Et puis je voudrais qu’il soit privé de tout soin s’il devait attraper le virus, après avoir tenté de le donner délibérément à beaucoup d’autres personnes ».

Cet homme qui a léché des articles sur les étagères d’un supermarché a été arrêté et accusé de terrorisme

Selon les statistiques des Centers for Disease Control and Prevention, il y a actuellement 44 183 cas de coronavirus aux États-Unis, avec 544 décès, au 24 mars. Malgré ces chiffres élevés, le président Donald Trump a déclaré qu’il espérait assouplir les restrictions au cours des trois prochaines semaines, avec la réouverture des États-Unis le dimanche de Pâques.