Les gardes-frontières ukrainiens ont fait une découverte inhabituelle à un poste de passage en Moldavie lorsqu'ils ont découvert un homme habillé en femme qui tentait de fuir le pays, rapporte le Daily Mail. Le service national des gardes-frontières de l'Ukraine affirme avoir arrêté, plus tôt dans la journée, un taxi près d'Odessa, dans le sud du pays, transportant une personne étrangement grande, à la voix grave et vêtue de vêtements féminins.

Selon la page Twitter du Service des gardes-frontières, le voyageur de 26 ans était muni d'un certificat de conscription temporaire alors qu'il tentait d'entrer en Moldavie, ce qui a éveillé les soupçons des gardes qui pensaient avoir mis la main sur un déserteur.

DPSU_ua

Des images de l'incident montre la personne de grande taille portant un chapeau en peau de léopard sortir de la voiture et se faire interroger par des gardes-frontières sur le bord de la route. Ils fouillent dans le coffre de la voiture et voient des valises et des bagages.

DPSU_ua

La conversation se poursuit pendant un certain temps, l'homme déguisé semblant donner quelques explications. La scène se déroule à l'intérieur et l'on voit le suspect signer des documents. On ne sait pas exactement ce qu'il est advenu de ce déserteur, mais on suppose qu'il n'est pas arrivé en Moldavie.

DPSU_ua

En vertu de la loi martiale en vigueur en Ukraine, les hommes âgés de 18 à 60 ans n'ont pas le droit de quitter le pays et sont censés s'engager dans l'armée ukrainienne pour combattre les Russes. Il existe des exceptions à la conscription si une personne est inéligible pour des raisons médicales, si elle s'occupe de trois enfants ou plus, si elle élève seule un enfant ou si elle élève un enfant handicapé.

DPSU_ua

La ville portuaire voisine de Mariupol est assiégée par les Russes depuis des semaines. Des rapports indiquent que la ville pourrait bientôt tomber aux mains des Russes après qu'une bataille féroce a entraîné la reddition d'une brigade de marine ukrainienne, plaçant Odessa dans la ligne de mire des envahisseurs.