Un incident comme l'expérience limite d'Alistair Blake – déclaré cliniquement mort pendant au moins 90 minutes – relance le débat sur ce qui arrive aux gens après la mort.

Après avoir été ranimé par sa femme et les médecins, l'homme a déclaré que c'était une « expérience terrifiante ».

Blake, âgé de 61 ans, a fait un arrêt cardiaque dès qu'il a ouvert les yeux un matin de janvier alors qu'il voyageait avec sa femme Melinda en Australie, rapporte news.com.au.

Il a été placé sous réanimation cardio-pulmonaire en attendant l'arrivée de l'ambulance pendant une trentaine de minutes, grâce à la réaction rapide de son épouse.

Lorsque les professionnels de la santé sont arrivés sur les lieux, ils ont soigné Blake pendant plus d'une heure, choquant sa poitrine avec un défibrillateur et administrant d’autres techniques manuelles pour le ramener à la vie. Il a fallu au moins 90 minutes pour mener à bien le processus ardu.

Alistair Blake ne se souvient pas de grand-chose de cette période.

« Je me souviens m'être couché le samedi soir, et la chose suivante dont je me souviens, c’est de m'être réveillé sur un brancard allant de l'unité de soins intensifs à l'unité de soins coronariens le jeudi matin. »

« Beaucoup de gens me demandent si j'ai vu quelque chose », dit l'homme. Et sa réponse est directe : « Je n'ai rien vu. Pas même des lumières vives. Rien de tout cela. Je crois que ce qui s'est passé au milieu a été complètement oublié par mon cerveau ».

Blake a été transporté en ambulance à l'hôpital de Frankston, où des professionnels de la santé ont pu dégager le blocage de l'artère qui avait entraîné son arrêt cardio-respiratoire. Il est ensuite sorti de l’hôpital après avoir reçu un stimulateur cardiaque par précaution.

« Lorsque vous êtes au bord de la mort, votre perspective sur la vie change complètement. J'ai réduit mes heures de travail dans le but de passer plus de temps avec ma famille et mes amis et de m'amuser », a-t-il ajouté.

« Je fais plus d'exercice et je mange mieux. Vous accomplirez un tas de choses si vous dites que vous le ferez. Si quelque chose doit arriver, ça arrivera. »