Récemment, l’utilisatrice Instagram ketophoria, dont le vrai nom est Teresa Hwang, a partagé son histoire d’amour réconfortante qui a été vue par 1,6 million de personnes et a reçu plus de 482 000 « j’aime » en quelques jours seulement.

Hwang, âgée de 51 ans, est une enseignante en éducation spécialisée au niveau primaire d’Oakville, au Canada. Malheureusement, elle a été mordue par un chien à deux reprises et s’est mise à voir peur des chiens pendant la plus grande partie de sa vie… jusqu’à ce qu’elle rencontre Boo, un chien de refuge qui avait peur des gens.

C’était une paire parfaite qui aurait la chance de grandir et de surmonter leurs peurs ensemble. Au cours des années suivantes, ils ont tous deux dû faire de tout petits pas et s’entourer de patience et d’amour inconditionnel pour gagner la confiance l’un de l’autre et développer une amitié sans pareille.

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Parfois, je n’arrive toujours pas à croire que j’ai un chien, et encore moins que j’en aime un autant que j’aime Boo. Je dis aux gens qu’il est comme le fils que je n’ai jamais eu. Je ne l’aime pas seulement parce qu’il m’aime et a besoin de moi. Je l’aime pour ce qu’il est, exactement comme il est, pour tout ce qu’il a surmonté et pour la joie qu’il m’a apportée dans la vie », a déclaré Teresa Hwang.

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« J’ai eu peur des chiens pendant la majeure partie de ma vie. Après avoir été mordue par les chiens de mes amis à l’âge de 10 ans (sur le front) et à 20 ans (sur la jambe), j’ai commencé à avoir peur des chiens. Je traversais la rue pour éviter de passer devant des chiens en laisse, je n’aimais pas courir dehors et je demandais aux amis que je visitais de mettre leurs chiens dans d’autres pièces.

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Même si je réussissais à me débrouiller et à interagir avec les gentils chiens que je connaissais, quelle que soit leur taille ou leur race, je paniquais toujours si un chien grognait ou aboyait, même s’il ne faisait que jouer. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

Un jour, la soeur de Hwang l’a contactée pour lui demander de garder Cola, son chien noir de 16 ans, pendant 2 semaines. Hwang a accepté, l’expérience s’est si bien déroulée qu’elle a eu l’idée d’adopter son propre toutou.

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Après avoir fait des recherches et contacté de nombreux refuges, nous avons trouvé un chien nommé Patches (que nous avons ensuite renommé Boo) au Niagara Dog Rescue. Boo habitait au refuge depuis environ 6 mois et était originaire du Texas », a déclaré Hwang. « La description mentionnait que Boo n’aimerait pas vivre dans un foyer avec beaucoup de bruit, d’activité ou d’enfants, mais qu’il aimait être avec d’autres chiens. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Quand j’ai rencontré Boo pour la première fois, j’ai remarqué à quel point il était craintif et nerveux. Il était assis sur un banc à côté de sa mère d’accueil quand nous sommes arrivés. Alors que j’étais assis à l’autre bout du banc en train de parler à sa mère d’accueil, je ne l’ai jamais regardé et je ne me suis jamais approchée de lui parce que j’étais moi-même très anxieuse. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Pendant notre conversation, Boo est sorti lentement de sa cachette derrière sa mère d’accueil et a fait quelques pas vers moi. Lorsque je me suis retournée pour le regarder, il m’a léché le nez, puis il est rapidement retourné se cacher derrière sa mère d’accueil. Surprise, sa mère d’accueil m’a regardée et m’a répondu : “Wow ! C’est vraiment bizarre. Il n’approche pas les gens. Je pense qu’il t’a choisi !” »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« À ce moment-là, toutes mes inquiétudes catastrophiques qui s’étaient aggravées dans les semaines précédant cette journée se sont dissipées. S’il s’était approché de moi pour établir une connexion, alors je savais que c’était un signe. Je devais le ramener à la maison. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Pendant les deux premiers mois, il ne s’est pas vraiment intégré. Il me suivait partout dans la maison, mais ne voulait pas s’approcher. Il ne voulait pas manger devant nous. Il ne touchait pas aux jouets. Il marchait la queue entre les jambes. Il était nerveux. Il se recroquevillait dans les coins. Il sursautait et tremblait lorsqu’il y avait des bruits, comme la machine à laver ou la fournaise. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Incertains de ses antécédents, nous l’avons traité comme s’il avait subi un traumatisme et avons simplement essayé d’instaurer la confiance. Nous nous sommes tenus à des routines prévisibles et avons pris en compte son langage corporel pour ne pas le pousser hors de sa zone de confort. Nous avons fait des recherches sur le traitement de l’anxiété et avons fait appel à plusieurs entraîneurs. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Puis finalement, il a commencé à se sentir en sécurité, et j’ai remarqué que sa queue se mettait à remuer en marchant. Il a commencé à manger devant nous. Quelques semaines plus tard, il m’a léché le nez. Quelques mois plus tard, il a commencé à jouer avec un ballon. Puis, je l’ai entendu aboyer pour la première fois dans notre cour. À chaque étape, j’ai pleuré de joie, car c’était comme si Boo était redevenu un chiot et qu’il apprenait “comment être un chien”. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Ce n’est pas un chien ordinaire. Il est toujours nerveux si les gens se déplacent dans la maison. Il n’est pas motivé par les friandises. Il se sauve lorsqu’il entend le bruissement des feuilles les jours de vent. Il ne vient jamais à la porte pour vous saluer. Il ne saute pas sur nos genoux pour nous remonter le moral. Il n’est pas super amical. Il n’aime pas être caressé par des inconnus. Mais Boo a fait tellement de progrès en 2 ans et demi depuis qu’on l’a eu. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Quand il se sent en sécurité, il est heureux. Il me regarde dans les yeux. Il s’approche et fait de petits gémissements amusants pour dire qu’il aimerait être caressé. Il n’initie pas de câlins, mais il me laisse le prendre dans mes bras et se détend en me léchant le visage pour montrer qu’il est heureux. Il a appris à s’asseoir et à rapporter des objets. Il remue la queue et sourit quand on lui demande s’il veut faire une promenade. Il a beaucoup appris et je suis très fière de lui. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Les gens me demandent aussi si j’ai surmonté ma phobie des chiens. Eh bien, je n’ai pas peur de Boo, même lorsqu’il aboie ou grogne pour communiquer son excitation ou son malaise. Mais je suis toujours nerveuse en présence d’autres chiens que je ne connais pas. Mais c’est mieux. Et je sais que si un jour un chien s’en prend à Boo, je le protégerai. Parce que Boo n’est pas le seul à avoir changé, il a changé la façon dont je me perçois. Prendre soin de Boo m’a appris la patience et l’amour inconditionnel. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Je me suis rendu compte que bien souvent, des comportements comme l’agression, l’évitement ou l’abandon sont tous liés à la même chose : l’anxiété et la peur. La peur est une puissante émotion. Elle vous empêche de prendre des risques, de faire confiance aux autres et de croire en vous. »

Une femme qui a peur des chiens adopte un chien qui a peur des gens et ils développent une amitié réconfortante

« Lorsque les gens me félicitent d’avoir sauvé la vie à Boo, je donne toujours la même réponse : “Boo m’a sauvé en retour”. Nous avons surmonté nos peurs ensemble. Nous nous sommes guéris l’un et l’autre. Nous avons montré que l’amour est plus grand que la peur. »