L’un des plus hauts responsables de l’administration sportive russe a accusé l’instance dirigeante de la gymnastique mondiale de succomber à l’« anarchie » après qu’Ivan Kuliak a été banni pendant un an et privé de sa médaille de bronze de la Coupe du monde, rapporte Business Insider.

Kuliak portait la lettre « Z » sur sa tenue pendant la compétition et lors de la cérémonie de remise des médailles aux barres parallèles aux côtés de l’athlète ukrainien Ilia Kovtun. La lettre « Z » a été perçue comme un signal de soutien à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et selon la Fédération internationale de gymnastique (FIG), elle constitue une violation de son code d’éthique et de son code de conduite.

Kuliak, âgé de 20 ans, a également été condamné à rendre la médaille et à rembourser son prix de 470 € ou 440 $CA. Dans une déclaration de la FIG, l’action de Kuliak a été qualifiée de « choquante » et il a été décidé qu’il ne pourrait pas participer à un événement officiel l’année prochaine.

Le gymnaste russe qui a porté le symbole « Z » est banni pendant un an et doit rendre sa médaille
Sky News

La sanction a été annoncée mardi et a été accueillie avec indignation à Moscou. « Je suis surpris que plusieurs lettres de l’alphabet latin aient été incluses dans la liste des interdictions de la Fédération internationale et des organisateurs du tournoi de Doha », a déclaré Dmitry Svishchev, président de la commission des sports de la Douma d’État russe.

« Lorsque j’ai regardé le règlement, je n’ai pas vu qu’elles étaient incluses dans la liste des signes interdits. Personnellement, je ne vois aucun signe offensant, discriminatoire ou nationaliste dans l’acte de Kuliak, tout comme l’ensemble du monde civilisé normal ne le voit pas. Malheureusement, la Fédération est incapable de faire face à la pression des politiciens, des magnats des grandes entreprises, de la réglementation de la loi ou de l’anarchie dans le sport. »

Le gymnaste russe qui a porté le symbole « Z » est banni pendant un an et doit rendre sa médaille
Sky News

Les forces russes ont utilisé la lettre « Z » comme symbole d’identification sur leurs véhicules en Ukraine et certains partisans de l’invasion ont également utilisé ce signe. Les gymnastes russes et biélorusses ont été exclus des événements de la FIG depuis mars. Kuliak, qui a également participé à un rassemblement « pro-victoire », dispose de 21 jours pour faire appel de cette interdiction.

Le gymnaste russe qui a porté le symbole « Z » est banni pendant un an et doit rendre sa médaille
kamilkazani

Kuliak a déclaré qu’il ne regrettait pas son geste et qu’il défendrait toujours la paix. « Je l’ai vu avec nos militaires et j’ai regardé ce que ce symbole signifiait – il s’est avéré qu’il signifiait “pour la victoire” et “pour la paix” », a-t-il déclaré. « Je n’ai rien souhaité de mal à personne, j’ai juste montré ma position. »

La Fédération de gymnastique artistique de Russie est en train de décider si elle fait appel.