Même à ce jour, il y a tant de choses que nous ignorons encore sur notre belle planète et son histoire. Et c’est peut-être la raison pour laquelle chaque petit détail que les scientifiques et les archéologues parviennent à découvrir est extrêmement excitant à apprendre.

Il y a trois décennies, une équipe d’archéologues explorait un système de grottes sur le mont Owen en Nouvelle-Zélande lorsqu’ils ont fait une découverte époustouflante. La chose qu’ils ont découverte était une griffe parfaitement conservée, semblable à celle d’un dinosaure, à laquelle étaient encore attachés de la chair et des muscles.

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Plus tard, il s’est avéré que cette mystérieuse patte était vieille de 3 300 ans et qu’elle appartenait à un oiseau éteint appelé moa qui a disparu de la Terre il y a environ 700 à 800 ans.

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Il s’avère que le moa est apparu sur Terre pour la première fois il y a environ 8,5 millions d’années. À l’époque, il y avait environ 10 espèces de moas. Les deux plus grandes espèces atteignaient environ 3,6 mètres de haut et pesaient environ 230 kilos, tandis que la plus petite avait à peu près la taille d’une dinde.

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

Ces oiseaux, aujourd’hui disparus, ne volaient pas et vivaient en Nouvelle-Zélande. Depuis longtemps, les scientifiques tentent de trouver pourquoi ces oiseaux ont disparu. Les moas ont disparu de notre Terre il y a environ 700 ans, peu après l’arrivée des humains sur les îles. Certains scientifiques pensent que ce n’était pas une coïncidence.

Des archéologues trouvent la griffe d’un oiseau de 3300 ans qui s’est éteint il y a 700 ans et les gens disent que 2020 n’est pas la bonne année pour le cloner

« Ces oiseaux n’étaient pas en danger ou sur le point de quitter le monde avant l’arrivée des humains sur les îles », a déclaré Trevor Worthy, biologiste de l’évolution. « Il s’agissait plutôt d’animaux robustes et en santé qui ont rencontré les humains et ont été éliminés par ces derniers. »