L’artiste italien surnommé Peeta transforme de simples bâtiments en illusions d’optique saisissantes en y appliquant des formes abstraites. L’artiste peint des peintures murales qui semblent se dissoudre, se transformer et se modifier en permanence, car les illusions dépendent de l’angle de vision.

« Lorsque je peins sur des murs, mon objectif est toujours de créer un dialogue avec les paramètres structurels et culturels du contexte environnant, architecturaux ou non », explique Peeta sur son site Web.

« Mes formes géométriques interagissent avec l’environnement »

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

La photo ci-dessus est celle d’un immeuble situé au coin d’une rue à Manheim, en Allemagne. Peeta l’a peint pour le projet de peinture murale Stadt.Wand.Kunst de 2019. En utilisant différentes nuances de bleu, de gris et de blanc, il a réussi à créer l’illusion d’une structure qui change de forme. « J’adore ce bâtiment depuis le début et j’ai fait de mon mieux pour combiner mes compétences multidisciplinaires afin de le transformer tout en conservant son apparence originale », a déclaré l’artiste sur sa page Instagram.

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

« Mon but est toujours de créer un dialogue avec les paramètres structurels et culturels du contexte environnant »

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

« Pendant longtemps, j’ai peint sur les murs avec des aérosols et sur une toile avec un aérographe, mais cela fait des années que j’ai remplacé les aérosols par des acryliques, des pinceaux et des rouleaux. Je réussis à peindre un mur en un jour, mais il me faut 20 jours pour peindre une façade. Récemment, je me suis principalement impliqué dans des projets de peintures murales à grande échelle (100 à 300 m²), donc le temps moyen requis pour les réaliser est de 10 à 15 jours », a ajouté l’artiste italien.

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

« Je veux neutraliser les idées préconçues et encourager l’émergence de nouvelles perspectives »

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Peeta a confié au site Bored Panda qu’il avait peint sa première peinture murale en 1993. Il s’agissait « d’un petit mur clôturant une propriété privée à côté de la maison où j’ai grandi ». Cependant, Peeta travaille également avec d’autres moyens d’expression artistique : « Je crée également des sculptures qui constituent une part importante de ma production et de mes études sur les formes et les volumes 3D. »

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

« À travers mes oeuvres anamorphiques, je redessine les volumes de tout type de surface concernée »

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D

« Parallèlement à mon activité de peinture murale, le rôle de la sculpture en devient essentiel pour l’ensemble de ma production, car il représente pour moi un contact direct avec la tridimensionnalité afin de comprendre les règles de la lumière et des ombres et de les reproduire », révèle l’artiste.

Ce graffeur étonne les passants avec ses dessins abstraits en 3D