La myopie est un problème de vision très courant qui atteint presque 30 % de la population canadienne et française. Les personnes myopes ont souvent de la difficulté à voir le tableau blanc, l’écran du cinéma, celui de la télévision ou d’autres objets éloignés. À l’heure actuelle, la chirurgie réfractive est le seul moyen de corriger ce problème contraignant.

Cependant, l’opération est très dispendieuse et n’est pas remboursée par l’assurance maladie au Québec ni par la Sécurité sociale en France. De plus, elle nécessite une vue stabilisée depuis plusieurs années. Une autre solution pourrait cependant être offerte aux personnes myopes puisqu’une équipe d’ophtalmologistes du Centre médical Shaare Zedek et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’université Bar-Ilan, en Israël, a réussi à créer des gouttes pour les yeux permettant de corriger la vue, agissant sur la myopie et l’hypermétropie.

Grâce à des nanoparticules contenues dans les gouttes pour les yeux développées par les chercheurs, les cornées de cochons, sujets de l’expérience pendant deux ans, ont été réparées. En comparant les yeux des bêtes avant et après l’application des gouttes, des progrès spectaculaires ont pu être observés. Les résultats sont très encourageants pour toutes les personnes souffrant de problèmes de vision à travers le monde.

Des tests sur les humains sont prévus un peu plus tard cette année afin de s’assurer que la solution n’est pas toxique. Si les gouttes ne sont pas dangereuses pour l’être humain, elles pourraient remplacer les lentilles cornéennes et délivrer les myopes des lunettes.

La fin des lunettes pour les myopes grâce à des gouttes pour les yeux qui utilisent la nanotechnologie ?