Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Durant l’hiver 1944, au plus fort de l’Holocauste, le photographe juif Henryk Ross a enterré une boîte de photos noir et blanc dans le sol. Un peu plus d’un an plus tard, il est revenu pour déterrer les photos historiques, et l’histoire tragique qu’elles racontent résonne encore aujourd’hui.

Henryk Ross de Łódź, en Pologne, était un simple photographe d’actualités et de sport lorsque les forces allemandes ont envahi sa ville en 1939. Dès lors, il a survécu en prenant des photos d’identité et des clichés de propagande pour le département des statistiques nazi. Dans le cadre de son travail, il a cependant risqué sa vie pour documenter secrètement les événements quotidiens du ghetto de Łódź ainsi que la déportation de ses habitants vers des camps de concentration. Risquant lui-même un sort similaire, il a enterré ses photos près de sa maison dans une boîte goudronnée, préservant ainsi les preuves des crimes contre la population juive pour les générations futures.

Après la libération de Łódź par l’armée soviétique en 1945, Ross est revenu pour déterrer sa capsule témoin. Malheureusement, beaucoup de photos ont été endommagées ou détruites par les eaux souterraines. Celles qui sont restées intactes, cependant, ont permis de jeter un regard intime sur la vie des Juifs polonais, dont beaucoup ont connu les fins les plus indicibles. Ces vieilles photos sont aujourd’hui la propriété du Musée des beaux-arts de l’Ontario et sont conservées en souvenir des victimes du plus grand génocide du monde.

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Le portrait d’un couple (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une jeune fille (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une enseigne dans une zone résidentielle juive sur laquelle on peut lire « Juifs. Accès interdit. » (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un homme qui marche sur la rue Wolborska dans les ruines de la synagogue détruite par les Allemands en 1939 (1940)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une enfant qui sourit (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Des seaux de nourriture et de la vaisselle laissés derrière par des résidents du ghetto qui ont été déportés dans des camps de la mort (1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Henryk Ross qui excave sa boîte cachée de négatifs et documents du ghetto de Łódź (1945)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une femme avec son enfant (1940-1942)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une femme assise parmi les ruines de la synagogue détruite par les Allemands en 1939 sur la rue Wolborska (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un homme malade sur le sol (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une prison du ghetto de Łódź sur la rue Czarnecki, un point de ralliement avant la déportation (1940-1942)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un mariage dans le ghetto (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Déportation en hiver (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un garçon dans une balançoire (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Des enfants qui se font transporter au camp de la mort Chełmno nad Nerem, renommé Kulmhof an der Nehr pendant la Seconde Guerre mondiale (1942)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Henryk Ross qui prend des photos pour des cartes d’identité pour le Département de la statistique (1940)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Des gens qui font du pain plat (1940)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Une jeune femme au milieu de la verdure (1940-1944)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un homme qui a sauvé la Torah des ruines de la synagogue sur la rue Wolborska (1940)

Ce photographe juif a enterré ces photos pour les cacher des nazis et elles vont vous briser le coeur

Un garçon qui cherche de la nourriture (1940-1944)