Le gouvernement de la province pakistanaise du Khyber Pakhtunkhwa a trouvé un moyen d’augmenter l’audience de ses conférences de presse. Par accident.

La diffusion en direct d’une conversation entre le ministre régional Shaukat Yousafzai et des journalistes est devenue virale vendredi quand quelqu’un qui en était responsable a accidentellement activé le filtre de chat. En conséquence, Yousafzai et quelques autres hommes politiques avaient des oreilles pointues et des moustaches lors de leur discussion.

Des politiciens pakistanais ont diffusé en direct une réunion officielle sur Facebook, mais quelqu’un a accidentellement activé le filtre de chat

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Immédiatement, les utilisateurs de Facebook ont commencé à inonder le flux de commentaires. Il y a « un chat dans le cabinet », a dit l’un d’eux. D’autres étaient un peu plus spécifiques et poétiques : « Shaukat Yousafzai ressemble à un chat – Miaou miaou miaou ». La diffusion en direct s’est toutefois poursuivie.

Les gens ont commencé à rire des politiciens très sérieux aux oreilles poilues et aux longues moustaches

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Un journaliste de l’AFP a aussi aperçu la vidéo, mais quelques minutes après la fin de la conférence de presse, elle a été supprimée de la page Facebook officielle du parti pakistanais Tehreek-e-Insaf (PTI), au pouvoir dans la province du Khyber Pakhtunkhwa.

Cependant, les captures d’écran resteront à jamais sur Internet.

Yousafzai a confirmé l’incident à l’AFP et a déclaré que c’était arrivé par accident : « Le filtre de chat a été activé par erreur, ne prenons pas tout cela au sérieux. »

« Je n’étais pas le seul – deux fonctionnaires assis à côté de moi ont également été touchés par le filtre de chat », a-t-il déclaré. Dans un communiqué de presse publié par l’équipe des médias sociaux du parti PTI, l’incident a été causé par une « erreur humaine ». « Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour éviter de tels incidents à l’avenir », peut-on lire.

Les réactions des internautes ont continué à affluer

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire

Des représentants du gouvernement pakistanais ont accidentellement activé le filtre de chat lors d’un Facebook Live et les internautes pleurent de rire