De temps en temps, Snapchat lance un tout nouveau filtre qui arrête toute productivité pendant au moins deux jours. Cette fois-ci, le réseau social a introduit un filtre d’araignée qui donne l’impression qu’une tarentule géante rampe sur votre visage. De pauvres enfants sans méfiance qui voulaient probablement juste prendre un selfie normal avec leur père ou leur mère se sont plutôt retrouvés avec des créatures à huit pattes sur le visage.

Le filtre réaliste s’est emparé des médias sociaux avant l’Halloween alors que plusieurs parents ont partagé les réactions de leurs enfants à la vue des fausses araignées rampant sur leurs yeux et même leur bouche.

Les gens sont furieux contre les parents qui ont utilisé le filtre Snapchat pour faire croire aux enfants qu’ils voyaient des araignées

Un oncle a partagé une vidéo de la réaction de son neveu terrifié par le filtre Snapchat. Dans la séquence, on peut entendre le jeune garçon crier de peur et pleurer alors qu’il tente de se débarrasser de l’énorme araignée.

Les gens sont furieux contre les parents qui ont utilisé le filtre Snapchat pour faire croire aux enfants qu’ils voyaient des araignées

Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous :

L’oncle a écrit ceci dans la légende de la vidéo : « Regardez le stress sur le visage de mes neveux », avec deux émojis souriants. Dans le fil de discussion, il a demandé à d’autres utilisateurs de Twitter d’utiliser le même filtre avec leurs propres enfants.

De toute évidence, Twitter a explosé. Une personne a partagé une vidéo d’une petite fille qui a réagi de la même manière, crachant son bonbon hors de sa bouche et criant de peur. « Elle voulait juste se détendre et manger son bonbon », a écrit l’utilisatrice Twitter qui a partagé la vidéo.

Malheureusement, tout le monde n’a pas trouvé cela drôle et les vidéos ont suscité l’indignation de nombreux utilisateurs des médias sociaux qui ont affirmé que l’utilisation du filtre d’araignée était de la « maltraitance des enfants ».

Les vidéos ont incité certaines personnes à lancer des avertissements aux parents. « Pauvre bébé », a affirmé une personne. « Je sentais sa douleur… je voulais enlever l’araignée, mais je ne voulais pas la toucher ». Un autre homme a dit : « Cela peut littéralement causer un traumatisme chez l’enfant ».