Des feux de forêt à Tchernobyl ravagent des parties de la zone d’exclusion depuis plus d’une semaine, et on craint maintenant que l’incendie ne se rapproche dangereusement du réacteur nucléaire. La nouvelle survient une semaine seulement après que les autorités ukrainiennes ont découvert un énorme pic de rayonnement dans la zone où les premiers incendies ont commencé.

Tandis que les feux de forêt continuent de se propager, on craint de plus en plus qu’il ne se rapproche trop du réacteur, qui a explosé en 1986, et qu’il puisse y avoir de la contamination radioactive. Des centaines de pompiers s’efforcent d’éteindre les incendies qui brûlent depuis le 5 avril.

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

Les feux de forêt ont déjà englouti 35 kilomètres carrés de terres depuis le début, et 400 pompiers, 100 camions de pompiers et plusieurs hélicoptères ont déjà été déployés dans la zone, rapporte le New York Times. Tandis que les niveaux de rayonnement ont augmenté de 16 fois la semaine dernière à cause des incendies, il est encore beaucoup plus faible que le rayonnement émis par l’explosion initiale, mais pose toujours un risque pour les résidents du pays.

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

La police a évacué les habitants du village de Poliske qui est situé à l’intérieur de la zone. Malgré le fait qu’il soit interdit aux gens de vivre à moins de 30 kilomètres de la centrale nucléaire, il y aurait 20 personnes qui habitent actuellement à Poliske.

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

Les observations météorologiques ont montré que le vent souffle des panaches de fumée radioactive vers la région de Tchernihiv et la frontière avec la Biélorussie. Les experts craignent que la fumée puisse se diriger vers la capitale du pays, Kiev, à seulement 160 km. Kiev abrite près de trois millions de personnes.

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

« Pour le moment, nous ne pouvons pas dire que le feu est contenu », a déclaré au New York Times Kateryna Pavlova, la chef par intérim de l’agence qui supervise la zone qui brûle actuellement. « Nous avons travaillé toute la nuit à creuser des pare-feux autour de la centrale pour la protéger du feu. Le vent peut soulever des particules chaudes dans l’air avec les cendres et les souffler vers des zones peuplées. Nous avons la chance d’avoir des mesures de quarantaine en place maintenant, car les gens restent à la maison, marchent moins et portent des masques. »

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

Bien que les feux de forêt autour de la région de Tchernobyl ne soient pas rares, l’incendie actuel serait d’origine criminelle, selon la police ukrainienne. L’homme qui les a déclenchés a depuis été détenu.

Des feux de forêt à Tchernobyl brûlent dangereusement près du réacteur nucléaire

Tandis que la propagation de la fumée radioactive suscite des inquiétudes, Yegor Firsov, chef du service d’inspection écologique de l’Ukraine, a confirmé que les niveaux de rayonnement à Kiev étaient « dans les limites de la normale » la semaine dernière. Le 9 avril, le Service d’urgence d’État de l’Ukraine a signalé que les niveaux de rayonnement de fond restaient dans la plage normale autour de la capitale.