Après avoir fait fortune en vendant des bocaux remplis de ses pets, Stephanie Matto a créé un autre business inhabituel : la vente de bouteilles de sueur de ses seins.

La femme de 31 ans, qui a été contrainte de suspendre la vente de ses flatulences après avoir cru faire une crise cardiaque en janvier dernier, a lancé cette nouvelle entreprise juste à temps pour l’été, et elle s’avère déjà très lucrative.

« Si la sueur des seins est le nouveau business tendance, je suis partante », a déclaré Matto. « Ça va être un été chaud pour les filles et mes seins transpirent, alors je vais embouteiller ma sueur et la vendre ! »

Matto, qui vit dans le Connecticut, affirme qu’il ne lui faut que 15 minutes pour produire une bouteille remplie de sueur de ses seins si elle se prélasse au bord de la piscine par une journée ensoleillée.

Si le temps est assez chaud, elle est capable de produire assez de transpiration pour remplir 10 bouteilles, qu’elle vend 500 € (680 $CA) chacune.

Cette femme qui vendait ses pets gagne maintenant 5 000 € par jour en vendant de la sueur de ses seins
Stephanie Matto

« J’adore m’asseoir au bord de la piscine, mais c’est aussi un travail difficile, ne vous y trompez pas », a déclaré Matto. « J’ai aussi une belle paire de seins. Si vous léchez et sentez la sueur de ces derniers, vous vous sentirez plus près d’eux. »

Cette femme qui vendait ses pets gagne maintenant 5 000 € par jour en vendant de la sueur de ses seins
Stephanie Matto

Matto a déclaré qu’elle se garde super hydratée pendant ses séances de bronzage, car cela contribue à augmenter la quantité de sueur qu’elle produit.

« Je suis comme un érable humain et la sueur des seins est ma sève », affirme-t-elle. « Je m’assieds et je recueille ma sève de la même façon qu’on le fait avec un érable. »

La star de télé-réalité est consciente que rester assise au soleil toute la journée peut être dangereux, elle essaie donc de prendre les mesures de sécurité appropriées pour se protéger.

Cette femme qui vendait ses pets gagne maintenant 5 000 € par jour en vendant de la sueur de ses seins
Stephanie Matto

Matto a gagné une fortune et fait la une des journaux internationaux en vendant ses pets, mais l’impact sur son corps a été si grave qu’elle a ressenti de sérieuses douleurs à la poitrine.

« Je veux être intelligente, commencer en douceur et avoir une croissance durable qui n’accable pas mon corps », a-t-elle déclaré.

Cette femme qui vendait ses pets gagne maintenant 5 000 € par jour en vendant de la sueur de ses seins
Stephanie Matto

Elle a annoncé sa nouvelle entreprise sur ses pages TikTok et Instagram la semaine dernière, provoquant une réaction mitigée.

« Tu devrais essayer un sauna pour ne pas crever d’un coup de chaleur », a conseillé une fan. « Il faut que je fasse ça ! », a répondu une autre, visiblement impressionnée par l’inventivité de Matto.

Cependant, un détracteur n’a pas été très impressionné et a lancé : « Je suis surpris que cette fille ne vende pas des organes ».