Sara Geurts avait seulement 10 ans lorsqu’elle a appris qu’elle était atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos (SED), une maladie génétique qui affecte la production de collagène. Par conséquent, la peau de Geurts se ride prématurément et la fait paraître beaucoup plus âgée qu’elle ne l’est réellement. Cependant, Geurts tente de prouver au monde entier qu’elle n’a rien à se reprocher.

« Ma peau était ma plus grande insécurité », a-t-elle affirmé. « Mais aujourd’hui, je l’adore et je crois que c’est la chose la plus magnifique au monde. Chaque imperfection que vous avez vous est propre, et elle raconte une histoire au sujet de votre personne, votre vécu ainsi que les obstacles que vous avez dû surmonter. »

En 2015, elle a envoyé son histoire à la campagne Love Your Lines, un projet qui a pour but de valoriser les imperfections des femmes, et sa plus récente vidéo a été visionnée plus de 2 millions de fois.

Plus d’info : Instagram (source)

« Ma peau était ma plus grande insécurité, mais maintenant je pense que c’est la plus belle chose au monde », a déclaré Sara Geurts.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Elle est atteinte d’une maladie génétique appelée syndrome d’Ehlers-Danlos (SED).

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Le SED est une maladie génétique qui affecte la production de collagène.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Par conséquent, Geurts a une peau qui se ride prématurément et la fait paraître plus âgée qu’elle ne l’est réellement.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Mais la mannequin, maintenant âgée de 26 ans, est déterminée à montrer au monde entier qu’il n’y a pas de quoi avoir honte.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Elle a pour mission de changer notre façon de voir les normes de beauté.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

« Chaque imperfection que vous avez est unique. »

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

« Elles racontent une histoire sur vous et sur qui vous êtes ainsi que sur vos luttes et le chemin que vous avez parcouru. »

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

« Vous allez rencontrer des gens qui sont intimidés par vous. »

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

« Vous êtes différente. Les gens ne savent pas comment réagir ou comment accepter quelqu’un qui ne se fond pas dans la foule. »

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Sara a reçu le diagnostic alors qu’elle n’avait que 10 ans.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Ce n’est qu’à l’âge de 22 ou 23 ans qu’elle a appris à accepter ses rides.

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

« Les gens vont essayer de vous faire sentir… bizarre ou endommagé. Je suis ici pour donner quelques conseils bien mérités : qu’ils aillent se faire foutre. »

Cette femme de 26 ans est en train de changer notre façon de voir les normes de beauté

Regardez la vidéo ci-dessous pour plus d’informations :