Une mannequin a déclaré qu’elle met « rarement » du déodorant, car elle préfère son odeur naturelle et invite les gens à « apprécier leur odeur naturelle ».

Fenella Fox, originaire de Worcester, au Royaume-Uni, a déclaré qu’elle a abandonné le déodorant lorsqu’elle a commencé à se laisser pousser les poils sous les bras il y a cinq ans. Elle a ajouté que les parfums et les sprays pour le corps ne sentent pas très bon.

Apprécier son odeur corporelle naturelle

« J’aime l’odeur naturelle de mes aisselles et je ne mets que rarement du déodorant », a déclaré Fenella, selon Mirror. « Je pense que notre alimentation et notre mode de vie jouent un rôle énorme dans notre odeur naturelle. J’aimerais que plus de gens apprennent à apprécier leur odeur naturelle au lieu de la masquer avec des parfums artificiels. »

« Beaucoup de parfums et de déodorants ont une odeur peu attrayante pour moi. J’ai hâte à la canicule pour créer du contenu moite pour mes fans. »

Abandonner le rasoir pour passer un message

« Je refuse de mettre du déodorant pendant la canicule, car j’aime l’odeur de la sueur »
Fenella Fox

Fenella a cessé de se raser les aisselles en 2017 pour protester contre les attentes des hommes. Elle en a rapidement fait un business en gagnant la somme impressionnante de 350 000 € ou 462 000 $CA au cours de ses deux années sur la plateforme de streaming.

Alors que les températures atteignent des niveaux records cette semaine en Europe, Fenella espère gagner de l’argent supplémentaire.

« Mes fans aiment me voir transpirer »

« Je refuse de mettre du déodorant pendant la canicule, car j’aime l’odeur de la sueur »
Fenella Fox

« Beaucoup de mes fans aiment l’idée que mes poils d’aisselles soient longs et qu’ils transpirent », a déclaré le modèle. « Ils aiment me voir transpirer et c’est ainsi que je compte passer la semaine. »

« Je trouve également très attirant que les gens transpirent à la salle de sport », a-t-elle ajouté. « Je pense que beaucoup de mes fans seraient agacés si je me rasais les poils sous les aisselles. »