Les funérailles d’une femme au Pérou ont été interrompues lorsque la femme a commencé à frapper sur le couvercle du cercueil pour dire qu’elle était toujours en vie. Dans une tournure choquante d’une journée tragique, des parents stupéfaits portant le cercueil de Rosa Isabel Cespede Callaca, âgée de 36 ans, l’ont ouvert et ont trouvé la femme avec les yeux ouverts qui les regardaient.

Rosa et le cercueil ont été transportés d’urgence au Referential Hospital Ferreñafe à l’arrière d’une camionnette où elle a été rapidement branchée à un appareil de maintien en vie, rapporte Metro. Des médecins ont confirmé qu’elle avait des signes vitaux – bien que très faibles – et son état s’est légèrement amélioré une fois sous assistance respiratoire, laissant espérer qu’un miracle était en cours. Cependant, l’état de Rosa s’est rapidement détérioré et elle est décédée quelques heures plus tard.

« Elle a ouvert les yeux et transpirait », raconte Juan Segundo Cajo, le gardien du cimetière. « Je suis immédiatement allé à mon bureau et j’ai appelé la police. » Une vidéo prise peu après la stupéfiante découverte montre une équipe de policiers transportant le cercueil à travers une foule jusqu’à une camionnette. La vidéo montre ensuite une équipe de médecins près du cercueil ouvert dans lequel repose Rosa, inconsciente.

Une femme sur le point d’être enterrée frappe sur son cercueil lors de ses funérailles pour prévenir sa famille qu’elle est toujours en vie
CEN

Rosa avait été victime d’un grave accident de voiture sur une route de la région de Chiclayo-Picsi, qui avait coûté la vie à son beau-frère et gravement blessé ses neveux. Elle avait été déclarée morte après l’accident et ses proches avaient organisé des funérailles pour elle le 26 avril dans la ville de Lambayque.

Une femme sur le point d’être enterrée frappe sur son cercueil lors de ses funérailles pour prévenir sa famille qu’elle est toujours en vie
CEN

Ses proches ont exprimé leur indignation devant le fait que Rosa a été déclarée morte et envoyée à la morgue pour des funérailles. « Nous voulons savoir pourquoi ma nièce a réagi hier, alors que nous l’emmenions pour l’enterrer », a déclaré une tante anonyme, furieuse contre l’hôpital. « Nous avons les vidéos dans lesquelles elle touche et pousse le cercueil. »

Une femme sur le point d’être enterrée frappe sur son cercueil lors de ses funérailles pour prévenir sa famille qu’elle est toujours en vie
CEN
Une femme sur le point d’être enterrée frappe sur son cercueil lors de ses funérailles pour prévenir sa famille qu’elle est toujours en vie
CEN

On a émis l’hypothèse que les médecins du Referential Hospital Ferreñafe, où elle avait été emmenée après l’accident, avaient confondu coma et mort. La police cherche maintenant à savoir si le personnel de l’hôpital a, par négligence, débranché Rosa, prononcé son décès et l’a envoyée à la morgue sans avoir vérifié qu’elle était bien morte. Les trois neveux de Rosa, qui ont été blessés dans le même accident qu’elle, se rétablissent à l’hôpital mais sont toujours dans un état grave.