Une jeune femme britannique est devenue la mère de 14 enfants tanzaniens qu’elle a rencontrés après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique pendant une année sabbatique. Letty McMaster, âgée de 26 ans, n’avait que 18 ans lorsqu’un voyage d’un mois en Afrique a changé sa vie pour toujours.

Elle a fini par y rester trois ans pour soutenir les enfants qu’elle avait rencontrés, et lorsque l’orphelinat a fermé, Letty a accueilli neuf jeunes qui auraient été laissés sans abri. Sept ans plus tard, elle vit avec les enfants après en avoir assumé la tutelle légale, ainsi que cinq autres enfants qu’elle a rencontrés dans la rue ou dans un refuge qu’elle gère.

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

« Ces enfants sont toute ma vie. Je les élève toute seule et ils me font passer de longues heures à jongler avec tout », a déclaré Letty à The Mirror, de Tunbridge Wells, dans le Kent. « J’ai toujours eu à l’esprit que je voulais aider les enfants de la rue, alors ma famille et mes amis n’étaient pas du tout surpris. »

« Je suis la figure parentale dans la maison. Certains des petits garçons qui n’ont jamais eu de parents me considèrent comme leur mère, mais la plupart me voient plutôt comme une grande soeur, car je ne suis pas beaucoup plus âgée que certains d’entre eux. Je suis comme n’importe quelle mère qui élève des adolescents. Je me suis engagée envers eux et je me sens tellement bénie d’avoir deux familles ! »

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

Letty venait de terminer son baccalauréat en 2013 lorsqu’elle s’est envolée pour la Tanzanie avec l’intention de faire du bénévolat dans un orphelinat pendant un mois avant de rentrer chez elle pour l’université. Mais elle dit qu’elle s’est vite rendu compte que les enfants étaient victimes de violences physiques et mentales, affirmant que le personnel ne nourrissait les enfants qu’une fois par jour et empochait l’argent donné par les touristes pour la scolarisation.

Lorsque l’orphelinat a été fermé par le conseil municipal en 2016, Letty s’est battue pour le droit d’ouvrir sa propre maison, à Iringa, pour les neuf enfants laissés sans abri. Elle a fondé Street Children Iringa, une organisation caritative enregistrée au Royaume-Uni, et a accueilli cinq autres enfants dans sa maison après les avoir rencontrés dans la rue.

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

Aucun de ces enfants n’allait à l’école lorsqu’elle les a rencontrés pour la première fois, et ils vivaient tous entre la rue et l’orphelinat. Cependant, leur vie a énormément changé depuis qu’ils ont emménagé dans la maison de Letty.

Un de ses garçons, Eliah, a été trouvé dans la rue au milieu de l’hiver, portant seulement un t-shirt après le décès de sa mère. Il fait maintenant partie des 20 meilleurs élèves de son année scolaire.

Fred, âgé de 11 ans, n’avait pas mangé depuis des jours lorsqu’il a été repéré recroquevillé dans une décharge. Depuis qu’il a emménagé dans la maison familiale en 2019, il a été accepté dans une prestigieuse école de football.

Après la mort de ses parents alors qu’il n’avait que deux ans, Iddy avait passé la plus grande partie de sa vie entre la rue, les gangs et l’orphelinat où Letty l’avait rencontré pour la première fois. Il a emménagé dans la maison familiale en 2016 et est aujourd’hui un boxeur et un musicien de talent, sa musique étant diffusée sur les radios locales.

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

« Depuis qu’ils ont un endroit qu’ils appellent leur maison, ils ont tous excellé dans l’éducation et dans tous les aspects de leur vie », a déclaré Letty. « Gosberth est l’un des garçons dont je me suis occupé pendant les sept dernières années. Il étudie maintenant dans l’une des meilleures écoles privées du pays et est l’élève numéro un de son année. »

« Eva est âgée de 19 ans et est présidente de son année à l’université. Elle se débrouille très bien et a obtenu un stage bénévole dans une ONG internationale. De toute évidence, il faut du temps pour s’installer dans la maison après avoir vécu la vie de la rue et des expériences traumatisantes, et il peut s’écouler un certain temps avant qu’ils ne s’intègrent à la vie familiale et à la routine, et qu’ils abandonnent le comportement de la rue. »

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

Letty vit à Iringa avec les enfants neuf mois par an et retourne au Royaume-Uni le reste de l’année pour collecter des fonds par le biais d’événements commandités et d’un bal annuel de charité. Elle travaille souvent de longues journées de 12 heures, mais a tout de même réussi à obtenir un diplôme en études en développement à l’université de SOAS, à Londres.

Letty dirige également un refuge, qu’elle ouvre trois jours par semaine, afin de donner aux enfants de la rue un endroit sûr où ils peuvent aller et avoir accès à un abri, de la nourriture et des ressources. Accompagnée par les garçons les plus âgés de sa maison, elle va dans la rue la nuit pour trouver des enfants sans abri dans le besoin.

Une jeune femme adopte 14 enfants tanzaniens après avoir fait du bénévolat dans un orphelinat en Afrique
SWNS

« Il y a toujours plus d’enfants qui ont besoin d’aide ici en Tanzanie », a déclaré Letty. « La partie la plus difficile dans ce que je fais, c’est d’obtenir le financement nécessaire pour soutenir tout cela. Au cours des cinq prochaines années, mon plan est d’aider autant d’enfants que possible à sortir de la rue. »

« Si ces enfants ne sont pas guidés sur un chemin, ils se retrouvent très souvent pris dans des gangs, des violences liées à la drogue et des activités criminelles avec le risque d’être emprisonnés ou même de finir morts. Plus l’association est en mesure d’obtenir des dons, plus elle soutient les enfants et les jeunes adultes dans leur vie hors de la rue. »