De la bonne nourriture peut tout arranger. Oui, même un accouchement. Récemment, une utilisatrice du site Imgur nommée Jenkinsinjapan a accouché à Mito, au Japon, et les repas qu’elle a reçus à l’hôpital étaient si savoureux qu’elle a décidé de les partager sur le Web. En un clin d’oeil, son message est devenu viral et a fait baver tous les internautes.

« Ma césarienne n’était pas planifiée, donc la nourriture que j’ai reçue n’était pas vraiment de la nourriture préopératoire. Je ne pouvais pas tout manger toute façon ! » Il s’avère qu’elle a reçu ce que la plupart des patients de l’hôpital mangent tous les jours. « Les repas n’étaient pas spécifiquement préparés pour les femmes en travail. Je ne suis pas sûr que les restrictions de nourriture de grossesse s’appliquent toujours quand le bébé est en train de sortir ! »

« C’était une petite clinique privée, mais les coûts étaient couverts en grande partie par une assurance ordinaire ! J’ai payé un peu plus cher, mais ce que j’ai payé était assez standard pour la plupart des hôpitaux de la région. » Elle a affirmé que normalement les mamans doivent payer environ 30 % du coût total. Faites défiler vers le bas pour voir les photos de ces repas délicieux. Et si vous avez besoin de plus de preuves que les hôpitaux japonais sont à deux pas de devenir des restaurants gastronomiques, lisez le témoignage d’une autre femme ici.

(source)

Des crêpes pour déjeuner (pendant que j’étais en travail – mon mari a mangé la plupart de celui-ci).

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un dîner pendant le travail.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

De la nourriture post-césarienne (j’ai eu 3 ou 4 repas qui ressemblaient à ça, mais j’ai seulement pris une photo de celui-ci).

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un premier repas postopératoire.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Du pain doré pour déjeuner.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un dîner de pâtes aux fruits de mer.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Une collation d’après-midi.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un repas du soir.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un déjeuner de style japonais.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un risotto pour déjeuner.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un goûter d’après-midi.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un repas pour célébrer la naissance de mon bébé : des entrées (avec vin mousseux non alcoolisé).

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un repas pour célébrer la naissance de mon bébé : le plat principal (un steak !)

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Un repas pour célébrer la naissance de mon bébé : le dessert.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Une soupe pour déjeuner.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Du porc pour dîner.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Une collation d’après-midi.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Des pâtes au gratin pour le souper.

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon

Le dernier déjeuner !

Vous aurez du mal à croire que cette femme a réellement mangé ces repas dans un hôpital au Japon