La saison de la grippe est arrivée et le virus est en plein essor dans plusieurs pays du monde. Cependant, si vous voulez dire aux gens de faire attention, les statistiques font rarement passer le message. Surtout si vous avez affaire à des enfants.

Jaralee Metcalf est une spécialiste du comportement qui travaille avec des élèves autistes de la maternelle à la sixième année. Récemment, elle et sa collègue Dayna Robertson ont trouvé une expérience intitulée « À quel point vos mains sont-elles propres ? »

« Nous avons choisi cette expérience parce que les élèves apprenaient sur les feuilles en décomposition et la moisissure et la saison de la grippe approchait », a déclaré Metcalf. « Nous avons décidé que ce serait une expérience formidable pour en apprendre davantage sur les germes en utilisant du pain moisi ! »

Ensemble, ils ont mis cinq tranches de pain dans des sacs séparés. Une tranche a été insérée intacte, une autre a été touchée par des enfants aux mains non lavées, une a été touchée par des enfants qui se sont lavés avec du savon et de l’eau, et une a été touchée par des enfants qui ont utilisé un désinfectant pour les mains. Enfin, ils ont ajouté une tranche qu’ils ont frottée sur les Chromebooks de la classe. De la moisissure a commencé à se former sur certaines tranches en quelques jours seulement.

La moisissure qui s’est formée à partir des Chromebooks

Voici la tranche de pain intacte

Celle qui a été touchée par les enfants aux mains sales

La tranche qui a été touchée par les mains lavées

Et celle qui a été touchée par les enfants qui ont utilisé un désinfectant pour les mains

Et ça a marché. « Les étudiants étaient très impliqués. Ils le sont généralement avec des expériences pratiques ! », a déclaré Metcalf. « Les résultats étaient si choquants que les étudiants et le personnel ont pris un virage très sérieux vers une meilleure hygiène. Des élèves de différentes classes de toute l’école sont venus dans notre classe pour regarder le pain moisi et se renseigner sur le lavage des mains. »

Metcalf a également voulu saisir cette opportunité pour dire à tous les parents que se laver les mains ne suffit pas toujours. « Si vous envoyez votre enfant à l’école alors qu’il est malade, il met tout le monde en danger. Y compris les enseignants et nos familles ! Je voudrais exhorter les parents à garder leurs enfants malades à la maison ! »