Un évêque a affirmé que l’homosexualité existe parce qu’elle est transférée au foetus lorsqu’une femme enceinte a des relations sexuelles anales.

L’évêque de Morphou Neophytos a fait ces commentaires lors d’un discours prononcé en juin devant un groupe restreint de personnes à Akaki, a annoncé hier, le 25 juillet, le groupe de défense des droits des LGBTI ACCEPT.

Cet évêque a dit que les gays existent parce que les femmes enceintes ont des relations sexuelles anales

Au cours de son discours, l’évêque a déclaré que saint Porphyre, un hiéromonk athonite connu pour ses dons de discernement spirituel, avait évoqué la question dans ses écrits. Comme le rapporte Cyprus Mail, l’évêque a déclaré ce qui suit : « C’est un problème qui est généralement transmis à l’enfant par les parents ».

Cet évêque a dit que les gays existent parce que les femmes enceintes ont des relations sexuelles anales

Il a ajouté que ce « transfert » de l’homosexualité se produit lorsqu’un couple a des relations sexuelles pendant que la femme est enceinte et que les relations sexuelles sont « non naturelles », décrivant alors les relations sexuelles anales. L’évêque a déclaré que lorsque la femme aime le sexe anal, « un désir est créé, qui est ensuite transmis à l’enfant à naître ».

La vidéo a depuis été publiée sur les médias sociaux et est rapidement devenue virale. Plusieurs ont ensuite critiqué l’évêque pour ses commentaires. Le groupe de défense des droits LGBTI ACCEPT a fait référence à ses commentaires avant de plaisanter en posant la question suivante : « Comment sont créées les lesbiennes ? »

Cet évêque a dit que les gays existent parce que les femmes enceintes ont des relations sexuelles anales

Les commentaires de l’évêque reflètent les attitudes générales auxquelles les membres de la communauté LGBTQ + sont confrontés chaque jour dans la communauté anglo-chypriote.