Une enseignante de Floride a déclaré avoir été virée parce qu’elle avait parlé de son orientation sexuelle à ses élèves. Casey Scott, enseignante d’art à Cape Coral, en Floride, était employée à la Trafalgar Middle School et a déclaré qu’elle discutait de sexualité avec ses élèves et qu’elle leur a dit qu’elle était pansexuelle.

Elle a affirmé que les enfants lui avaient demandé de faire des dessins illustrant sa sexualité, mais qu’après les avoir exposés, le personnel de l’école lui a demandé de les retirer avant de la licencier. Son licenciement a suscité un débat sur les médias sociaux à propos de la liberté d’expression et de l’attitude de l’État vis-à-vis des discussions sur la sexualité.

Cette enseignante pansexuelle affirme avoir été virée pour avoir discuté de son orientation sexuelle avec ses élèves
Casey Scott

Ce licenciement intervient après que le gouverneur républicain de Floride, Ron DeSantis, a signé en mars la loi dite « Don’t Say Gay » (ne dites pas gay). Ce projet de loi empêche l’enseignement de sujets tels que l’orientation sexuelle et l’identité de genre aux plus jeunes élèves de l’État et a suscité une vive réaction de la part de la communauté LGBTQ+.

Les sept pages du projet de loi établissent essentiellement l’idée que « l’instruction en classe par le personnel scolaire ou des tiers sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre ne peut avoir lieu de la maternelle à la troisième année ou d’une manière qui n’est pas adaptée à l’âge ou au développement des élèves conformément aux normes de l’État ».

Les défenseurs de la communauté ont fait valoir que la loi sera utilisée pour faire taire les personnes LGBTQ+, tandis que les partisans de la législation disent que les jeunes enfants ne devraient pas recevoir d’enseignement sur la sexualité à l’école.

Cette enseignante pansexuelle affirme avoir été virée pour avoir discuté de son orientation sexuelle avec ses élèves
Casey Scott

« Une discussion a eu lieu en classe et à cause de cela, je suis maintenant licenciée », a déclaré Scott, en parlant à NBC2 News. « Beaucoup d’enfants sont venus me voir et m’ont dit que je suis non-binaire et quelques enfants ont dit que je suis bi et un enfant a dit qu’il était gay. »

Scott a ajouté que certains élèves s’interrogeaient sur elle et lui demandaient son orientation sexuelle. « Je suis pansexuelle, j’aime n’importe qui malgré le fait que ce soit une femme ou un homme », a déclaré Scott. Elle a poursuivi en disant que certains élèves lui ont demandé de créer des œuvres d’art exprimant leur sexualité. Après qu’ils l’aient fait, elle a accroché les images sur la porte de sa classe.

Cette enseignante pansexuelle affirme avoir été virée pour avoir discuté de son orientation sexuelle avec ses élèves
NBC2

Elle a ajouté que l’école lui a dit « qu’il serait dans son intérêt de se débarrasser de ces images maintenant ». C’est ce que Scott a fait et elle a également pris des photos après avoir froissé les morceaux de papier et les avoir jetés à la poubelle. Après avoir été renvoyée chez elle, elle a reçu un appel lui annonçant que l’école la libérait de son contrat.

Cette enseignante pansexuelle affirme avoir été virée pour avoir discuté de son orientation sexuelle avec ses élèves
NBC2

Le district scolaire du comté de Lee a montré à Scott les plaintes des parents et des élèves concernant cette activité. Le président du syndicat des enseignants du comté de Lee, Kevin Daly, a également expliqué que Scott pouvait légalement être licenciée et a confirmé qu’elle n’appartenait pas au syndicat des enseignants. Il a ajouté que « pendant la période de probation, ils peuvent vous renvoyer sans raison ».