Niki Boon a commencé à prendre des photos comme passe-temps lorsqu’elle travaillait comme kinésithérapeute en Écosse. Cependant, cette Néo-Zélandaise a vu son intérêt pour cet art s’émousser au fil de ses voyages, et ce n’est qu’une fois rentrée chez elle et après avoir commencé à élever une famille que sa passion s’est ravivée. Childhood in the Raw, une série de photos de la vie sans technologie de ses quatre enfants sur sa propriété de 10 acres en Nouvelle-Zélande, est le fruit de cette passion. Niki offre les photos à chaque enfant à l’occasion de son anniversaire.

« Il y a un peu de travail quand on vit sur une terre, c’est sûr », a déclaré Niki. « Et nous devons nous occuper des animaux. Mais ce travail est ce que nous apprécions. Et c’est formidable pour les enfants d’acquérir le sens de ce que c’est que de devoir travailler pour profiter de ce qu’ils ont, de découvrir d’où vient leur nourriture, de témoigner de la vie et de la mort. Ce sont des leçons de vie très intéressantes et pas toujours faciles à apprendre. »

« Mes enfants ne sont pas scolarisés et vivent sans télévision ni appareils électroniques modernes »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« C’est un style de vie qui peut sembler non conventionnel pour certains »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Mais je suis ici pour célébrer l’endroit magique où j’ai choisi de vivre avec ma famille »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Je prends des photos d’eux dans un environnement naturel et ludique sans entrave »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Pour moi, la photographie est un moyen de consigner leur enfance et leur vie telle qu’elle est »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Le vrai »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Mais aussi comme le reflet d’une enfance profondément ancrée dans mon propre passé »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Un lieu de liberté des plus sincères »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Une enfance que je transmets maintenant à mes propres enfants »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Bien que profondément personnel, je crois que d’autres s’identifieront aussi à certains aspects de leur propre enfance »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Je crois que mes enfants sont là où ils doivent être, couverts de boue »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Ils courent et vivent dans la nature »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques
Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Leur place est ici, sauvages et libres »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques

« Où le paysage commence et leurs petites âmes finissent »

Une mère photographe documente la vie de ses enfants sans appareils électroniques