Une mère a averti d’autres parents que son fils de trois ans avait été « presque aveuglé » lorsqu’il a contracté l’herpès après un seul baiser. Hayley Etheridge, âgée de 24 ans, a d’abord remarqué que quelque chose n’allait pas avec son fils Baylie-Grey quand il a eu une éruption cutanée sur le visage et est devenu léthargique.

Après l’avoir emmené à l’hôpital, des médecins ont informé Hayley que son fils avait contracté le virus de l’herpès simplex HSV-1, qui était « dangereusement proche » de se propager à ses yeux et de l’aveugler. À présent, la mère de 24 ans demande une sensibilisation accrue au HSV-1 (également appelé « herpès labial »).

Un enfant en bas âge a été « presque aveuglé » après avoir attrapé l’herpès lorsqu’il a été embrassé par un membre de sa famille

Hayley a récemment partagé son épreuve terrifiante sur les médias sociaux, mettant en garde les autres parents contre le fait d’embrasser leurs jeunes enfants ou de permettre à d’autres personnes de leur donner un baiser.

« Les gens entendent le mot « herpès » et pensent que le virus est uniquement transmis sexuellement et que leur bébé ira bien, mais c’est loin d’être le cas », a écrit Hayley sur Facebook. « Le HSV-1 est hautement contagieux. Il peut être transmis par la salive, le contact de la peau et en touchant un objet manipulé par une personne infectée par le virus HSV-1. »

« Parfois, lorsque les enfants contractent le virus, ce dernier peut se propager des lèvres aux gencives et à la bouche, et dans les cas plus graves, il se propage plus loin sur le visage et les yeux. C’est ce qui est arrivé à Baylie-Gray. Le virus, qui se transmet par la salive et par le contact de la peau, peut être extrêmement dangereux pour les bébés et les jeunes enfants. »

Un enfant en bas âge a été « presque aveuglé » après avoir attrapé l’herpès lorsqu’il a été embrassé par un membre de sa famille

Les symptômes de l’herpès oral comprennent des cloques douloureuses ou des ulcères autour de la bouche et dans la bouche, ainsi que des boutons de fièvre sur les lèvres. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le HSV-1, comme le HSV-2, ou « herpès génital », dure toute la vie et les cloques ou les ulcères peuvent récidiver périodiquement après la première infection.

Hayley pense que son fils a attrapé le virus après avoir été embrassé par un membre de sa famille, bien qu’elle ait déclaré qu’il lui était impossible de savoir avec certitude qui le lui avait transmis. S’adressant au Manchester Evening News, Hayley a déclaré qu’elle était « choquée » lorsque les médecins de l’hôpital général de North Manchester lui ont annoncé le diagnostic.

Un enfant en bas âge a été « presque aveuglé » après avoir attrapé l’herpès lorsqu’il a été embrassé par un membre de sa famille

« Je me souviens de m’être assise et d’avoir pleuré en discutant avec les médecins », a déclaré Hayley. « Je leur posais des questions et j’obtenais seulement les réponses qu’aucune mère ne veut entendre. Ils m’ont dit que si le virus se transmettait à ses yeux, Baylie-Gray pourrait devenir aveugle. J’étais absolument terrifiée. Je ne savais pas qu’un simple virus de l’herpès labial pouvait être si dangereux pour un enfant. »

L’épreuve de Hayley devint encore plus effrayante lorsque les médecins s’aperçurent qu’elle était enceinte et l’informèrent qu’elle devait immédiatement être traitée par le personnel, car elle pourrait transmettre le virus à son futur bébé si elle l’avait attrapé de Baylie-Gray.

Un enfant en bas âge a été « presque aveuglé » après avoir attrapé l’herpès lorsqu’il a été embrassé par un membre de sa famille

Les médecins ont dit à la mère que si elle transmettait le HSV-1 à son bébé, cela pourrait le rendre aveugle et lui donner des lésions cérébrales. Elle a également été prévenue que cela pourrait avoir des conséquences fatales et qu’il pourrait être mort-né.

Un enfant en bas âge a été « presque aveuglé » après avoir attrapé l’herpès lorsqu’il a été embrassé par un membre de sa famille

Heureusement, son deuxième fils, Vito, est né en bonne santé et Baylie-Gray, qui a maintenant cinq ans, est un enfant en parfaite santé. Le virus se déclare parfois chez son fils aîné, mais seulement quand il est affaibli et épuisé, et il n’a été hospitalisé qu’à deux reprises.