Le conseil d’administration de Twitter a accepté de vendre la société à Elon Musk pour 44 milliards de dollars (41 milliards d’euros ou 56 milliards de dollars canadiens), a annoncé la société aujourd’hui. « La liberté d’expression est le fondement d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où sont débattues les questions vitales pour l’avenir de l’humanité », a déclaré Elon Musk dans l’annonce de la vente.

L’opération, qui est soumise à l’approbation des actionnaires et devrait être conclue plus tard dans l’année, intervient dix jours seulement après que le conseil d’administration de Twitter a approuvé une pilule empoisonnée (poison pill) pour empêcher une prise de contrôle hostile en réponse à la tentative de Musk d’acheter la société.

Cependant, les membres du conseil d’administration ont commencé à prendre l’offre de Musk plus au sérieux après qu’il a réussi à obtenir un financement de 46,5 milliards de dollars, rapporte CNBC. L’accord de vente a été annoncé quelques heures après la publication d’informations selon lesquelles un accord entre Twitter et Musk était proche.

Twitter annonce un accord de 44 milliards de dollars avec Elon Musk
Reuters

« Le conseil d’administration de Twitter a mené un processus réfléchi et complet pour évaluer la proposition d’Elon en se concentrant délibérément sur la valeur, la certitude et le financement. La transaction proposée permettra de dégager une prime substantielle en espèces, et nous pensons que c’est la meilleure voie à suivre pour les actionnaires de Twitter », a déclaré Bret Taylor, président du conseil d’administration de Twitter.

« J’espère que même mes pires critiques restent sur Twitter, car c’est ce que signifie la liberté d’expression », a écrit Musk dans un tweet aujourd’hui. Musk, qui a déclaré que « Twitter doit être transformé en entreprise privée pour protéger la liberté d’expression », a demandé l’année dernière à un étudiant de retirer un compte Twitter qui suit les mouvements de son jet privé.

Twitter annonce un accord de 44 milliards de dollars avec Elon Musk
Reuters

Musk a récemment acheté 9,2 % des actions de Twitter et a accepté de rejoindre le conseil d’administration de l’entreprise. Il s’est ensuite retiré de cet accord, qui lui aurait interdit d’acheter plus de 14,9 % des actions de la société, et a proposé d’acheter Twitter à la place.

Les administrateurs de Twitter semblaient initialement prêts à lutter contre la tentative de rachat de Musk, et ont approuvé à l’unanimité la pilule empoisonnée qui rend difficile l’achat de plus de 15 % des actions de la société dans le cadre de toute « transaction non approuvée par le conseil d’administration ».