Les écureuils volants nains japonais ressemblent à des Pokémon et ne peuvent être trouvés que sur les îles éloignées de Honshu et Kyushu au Japon.

Il existe environ 50 espèces différentes d'écureuils volants dans le monde, mais ceux-ci, connus officiellement sous le nom de pteromys momonga, sont l'une des deux seules espèces de l'« Ancien Monde ».

Ils sont plutôt petits, mesurant de 14 à 20 centimètres de long et pesant de 150 à 220 grammes. De plus, alors que de nombreux autres écureuils volants ont un cycle d'accouplement par an, l’écureuil volant nain japonais en a deux.

Ils sont incroyablement caricaturaux, extrêmement petits et duveteux, et bien que leur nom suggère qu'ils peuvent planer dans le ciel comme une chauve-souris ou un oiseau, ce n'est pas tout à fait vrai.

« Il glisse plutôt avec une membrane, qui s'étend de ses membres antérieurs à ses membres postérieurs et qui est recouverte de fourrure », explique Animalia.

« L'écureuil volant nain japonais est connu pour planer sur de longues distances, jusqu'à 100 mètres à la fois, en utilisant cette capacité pour se déplacer entre les arbres ou échapper aux prédateurs. »

« Lorsqu'il ne saute pas dans la forêt ou qu'il ne fait pas la sieste dans son nid, il mange des noix, des graines de pin, les bourgeons et l'écorce de certains arbres, des fruits et probablement quelques insectes. »

Dans une vidéo montrant l'un des écureuils en pleine action, un utilisateur a écrit : « Ils sont si mignons que j'aimerais pouvoir les câliner et les protéger tous ! » Un autre a écrit sur Twitter : « Des écureuils volants nains japonais !!! Ils n'ont même pas l'air réels, ils sont si mignons ».