Ce n’est pas du gras, c’est du pouvoir : voici Eleanor, un échidné si dodu qu’il a survécu à un accident de voiture.

Les feux de forêt en Australie ont tué plus d’un milliard d’animaux et ont détruit les habitats de millions de koalas, ne laissant aux créatures aucun endroit où aller se réfugier. Mais à travers toute cette adversité, une petite lueur d’espoir a émergé, et cette lueur s’appelle Eleanor.

L’échidné dodu a été amené au Bonorong Wildlife Sanctuary à Hobart, en Tasmanie, pour recevoir un traitement médical après avoir été frappé par un véhicule. La situation aurait pu être désastreuse, mais la glorieuse graisse d’Eleanor l’a protégée et la dame dodue a échappé au calvaire avec des ecchymoses mineures.

Cet échidné géant est si dodu qu’il a survécu lorsqu’il a été renversé par une voiture

Dans un message publié sur Facebook, le sanctuaire a écrit ce qui suit : « C’est probablement le plus gros échidné que nous ayons jamais vu ! Cette belle dame a été heurtée par une voiture, mais n’a heureusement subi que quelques ecchymoses mineures ! Elle a maintenant été libérée ».

Cet échidné géant est si dodu qu’il a survécu lorsqu’il a été renversé par une voiture

L’échidné à nez court de Tasmanie ressemble à un hérisson ou à un porc-épic et est couvert de fourrure et de piquants sans ardillons. Bien qu’il soit un mammifère, il pond également des oeufs, ce qui en fait l’un des cinq monotrèmes au monde. Ces animaux sont dispersés à travers l’Australie, la Tasmanie et la Nouvelle-Guinée, et ont tendance à vivre seuls. Ils sont actifs de jour comme de nuit, selon la nourriture disponible.

Cet échidné géant est si dodu qu’il a survécu lorsqu’il a été renversé par une voiture

Le zoo de San Diego a expliqué une journée ordinaire dans la vie d’un échidné sur son site Web : « La journée typique d’un échidné commence par la recherche de nourriture. Comme les fourmiliers, l’échidné n’a pas de dents. Alors, comment mange-t-il ? L’échidné a une longue langue collante pour attraper et mâcher sa nourriture : fourmis, termites ou vers de terre ».

« Une fois la nourriture localisée, l’échidné creuse dans le monticule ou le nid avec ses grandes griffes acérées, puis utilise sa langue de 15 centimètres pour attraper les insectes ou les vers. Des tampons durs à la base de sa langue et sur le palais de sa bouche broient les aliments et les transforment en une pâte à avaler. »

L’échidné est également l’une des plus anciennes espèces vivantes de la Terre, trouvant des moyens de survivre alors que d’autres animaux ont disparu. Il est à peu près inchangé depuis la préhistoire et rend les scientifiques et les chercheurs perplexes à ce jour.