Le dernier rhinocéros de Sumatra de Malaisie est mort, ce qui a entraîné l’extinction de l’espèce dans le pays. La dernière créature vivante connue, une femelle de 25 ans nommée Iman, est décédée le samedi 23 novembre dans l’état de Sabah sur l’île de Bornéo, après avoir lutté contre le cancer.

Iman souffrait de tumeurs utérines depuis sa capture en mars 2014. C’est seulement en mai de cette année que le dernier rhinocéros de Sumatra mâle de Malaisie est également mort. Les tentatives de reproduction de l’espèce ont jusqu’à présent été infructueuses.

Le dernier rhinocéros de Sumatra en Malaisie est mort

Le rhinocéros de Sumatra était autrefois un animal prolifique en Asie. Cependant, il en resterait aujourd’hui moins de 100 dans le monde, et après son extinction en Malaisie, l’espèce est maintenant en danger critique d’extinction.

Augustine Tuuga, directrice du département de la faune de Sabah, a déclaré ce qui suit à The Guardian : « La mort d’Iman s’est produite un peu plus tôt que prévu, mais nous savions qu’elle commençait à souffrir beaucoup ».

Iman avait failli mourir plusieurs fois au cours des cinq dernières années en raison d’une immense perte de sang. Cependant, chaque fois que sa situation s’aggravait, des responsables de la protection de la vie sauvage la soignaient.

Le dernier rhinocéros de Sumatra en Malaisie est mort

Selon la BBC, Christina Liew, ministre de l’Environnement de Sabah, a ajouté ce qui suit : « Sa mort était naturelle et la cause immédiate a été qualifiée de choc. Iman a reçu les meilleurs soins et la plus grande attention dès sa capture en mars 2014 jusqu’au moment de son décès ».

Selon le groupe de conservation International Rhino Foundation, les rhinocéros de Sumatra sont plus isolés et moins susceptibles de se reproduire, ce qui signifie qu’ils risquent de disparaître au cours des prochaines décennies.

Les cornes de rhinocéros sont vendues sur le marché noir en raison de leurs prétendus avantages médicaux. Bien qu’ils soient principalement constitués de kératine – le même matériau que celui utilisé pour la fabrication des cheveux et des ongles – les cornes sont broyées, avalées et utilisées pour le traitement de la fièvre ou des convulsions.