Patrick Mpasa se promenait avec sa famille le jour de Noël dans une réserve naturelle à Jalhay, dans l’est de la Belgique, lorsqu’un cycliste anonyme s’est approché par-derrière. Dans les images de l’incident, on peut l’entendre sonner une cloche alors qu’il s’approche, mais la femme et la fille de Patrick, Neïa, ne semblent pas réagir.

Plutôt que d’attendre qu’elles lui fassent de la place, le cycliste passe devant l’enfant et lui plante un genou dans le dos, frappant Neïa et la faisant tomber sur le sol enneigé. Patrick a ensuite contacté la police et a poursuivi le cycliste, mais a déclaré qu’il ne montrait « aucun remords ».

PUBLICITÉ
Le cycliste impatient qui a « volontairement » renversé une petite fille sur le chemin refuse de s’excuser
Arnold Bofua

« Il a expliqué ce qui s’est passé et nous a demandé de retirer la plainte à la police, mais il n’a montré aucun remords et ne s’est pas excusé », a déclaré Patrick. « De plus, il m’a accusé d’être agressif. Il a affirmé qu’il n’avait pas vu que Neïa était tombée, qu’il aurait autrement arrêté. J’ai l’impression qu’il pense que c’est normal. »

Le cycliste impatient qui a « volontairement » renversé une petite fille sur le chemin refuse de s’excuser
Arnold Bofua

Patrick a ensuite diffusé la séquence sur les médias sociaux pour « sensibiliser » les gens et a déclaré qu’il voulait des excuses de la part du cycliste. « Beaucoup de gens me disent que j’aurais dû le frapper, mais je ne suis pas d’accord. J’étais devant mes enfants, ce qui aurait rendu les choses encore pires pour eux. Je ne veux pas non plus d’une chasse aux sorcières, je veux juste qu’il s’excuse. »

Heureusement, Neïa n’a pas été gravement blessée, bien qu’elle ait ressenti des douleurs dans le dos et les poignets. « Elle est tombée sur ses avant-bras », a déclaré Patrick. « Au début, nous avions peur qu’elle se soit cassé quelque chose, mais heureusement ce n’est pas le cas. Elle se pose des questions. Elle a dit que cet homme est méchant. “Pourquoi a-t-il fait ça ?”, a-t-elle demandé ».

La police a confirmé qu’elle enquêtait sur l’incident et a demandé à toute personne ayant des informations de se manifester. Lundi, Sud Info a rapporté que le cycliste avait été identifié et qu’il risquait de passer un an derrière les barreaux pour coups et blessures sur un mineur, selon Le Soir.