Une école pour filles de Sydney offre aux élèves la possibilité d’apprendre à s’occuper correctement d’une voiture. Les filles de 11e année du Stella Maris College à Manly ont suivi des cours de Galmatic, une école de mécanique automobile locale, afin d’apprendre à s’occuper de leur voiture.

Sur son site Web officiel, Galmatic affirme qu’ils sont spécialisés dans l’aide aux femmes et aux adolescentes australiennes afin qu’elles se sentent à l’aise au volant grâce à leurs ateliers pratiques d’entretien automobile et à leurs cours en ligne. Eleni Mitakos dirige ces cours depuis 13 ans et offre à toutes les adolescentes la possibilité de s’y mettre et d’apprendre comment effectuer l’entretien de base des voitures.

Une école de Sydney offre aux filles de 11e année des cours d’entretien automobile
Stella Maris College

« Nous enseignons à 100 000 adolescentes par an dans les écoles, dans tous les quartiers de Sydney », a-t-elle déclaré au Daily Mail Australia. « Nous voulons que les adolescentes se sentent à l’aise au volant. Elles conduisent de très gros véhicules qui peuvent être très coûteux s’ils ne sont pas entretenus correctement. »

Une école de Sydney offre aux filles de 11e année des cours d’entretien automobile
Stella Maris College

Amy Smith, directrice adjointe responsable du bien-être au collège, a déclaré que tout le monde a appris quelque chose de la séance et que c’était un exercice très bénéfique. « Il y a eu trois groupes d’environ 40 filles qui ont participé à l’événement dans la cour de l’école. Les réactions ont été très positives. Les dames de Galmatic ont été très patientes et minutieuses dans ce qu’elles ont expliqué. »

Une école de Sydney offre aux filles de 11e année des cours d’entretien automobile
Stella Maris College

« Tout le personnel enseignant et notre directrice Elizabeth Carnegie ont estimé qu’un atelier comme celui-ci serait bénéfique pour de nombreuses raisons, comme fournir aux filles les compétences qu’elles doivent acquérir avant de quitter l’école. Il était également important de montrer aux filles qu’elles ont les capacités de gérer les situations elles-mêmes une fois qu’elles sont sur la route, plutôt que de dépendre de quelqu’un d’autre. »