Un homme de Caroline du Sud condamné à mort a choisi de mourir par peloton d’exécution plutôt que par chaise électrique. Richard Moore, âgé de 57 ans, doit être exécuté le 29 avril, plus de 20 ans après avoir été condamné à mort. Il a pris sa décision vendredi.

Après avoir échoué pendant des années à acquérir des produits pour injection létale, les législateurs de Caroline du Sud ont adopté l’an dernier une loi obligeant les condamnés à mort à choisir entre la chaise électrique et un peloton d’exécution composé de trois personnes.

Un condamné à mort contraint de choisir entre la chaise électrique et le peloton d’exécution a pris sa décision
AP

La date d’exécution de Moore a été fixée à la fin de la semaine dernière et il a eu huit jours pour décider de la façon dont il voulait mourir, rapporte The Independant. S’il est exécuté comme prévu, Moore sera la première personne exécutée en Caroline du Sud depuis 2011, et seulement la quatrième personne tuée par un peloton d’exécution aux États-Unis depuis 1967.

Les avocats de la défense ont essayé de multiples voies juridiques pour empêcher la mort de Moore. Son équipe a tout récemment fait valoir que les deux options en Caroline du Sud sont « archaïques et barbares ». Moore a déclaré : « On me force à choisir entre deux méthodes d’exécution anticonstitutionnelles et je n’ai pas l’intention de renoncer à toute contestation de l’électrocution ou du peloton d’exécution. »

Un condamné à mort contraint de choisir entre la chaise électrique et le peloton d’exécution a pris sa décision
GETTY

Moore est dans le couloir de la mort depuis 2001, lorsqu’un jury l’a condamné à mourir pour avoir tué un employé de dépanneur lors d’un vol qui a mal tourné. En 1999, Moore est entré dans le Nikki’s Speedy Mart, dans le comté de Spartanburg, avec l’intention de cambrioler le magasin, mais sans arme à feu. L’homme derrière le comptoir, James Mahoney, a sorti une arme lorsque Moore a essayé de le voler.

Moore a arraché l’arme de Mahoney, qui a ensuite sorti une deuxième arme. Une fusillade s’ensuit, Moore a tué Mahoney et a quitté le magasin avec un peu plus de 1 400 dollars en liquide. Moore a également été blessé lors de la fusillade. Mahoney lui avait tiré dans le bras. Plus tard, Moore a eu un accident de voiture et s’est rendu à la police. Il a admis avoir tué Mahoney.

Un condamné à mort contraint de choisir entre la chaise électrique et le peloton d’exécution a pris sa décision
GETTY

Au cours des années qui ont suivi, les avocats de Moore ont fait valoir que son crime ne devrait pas être passible de la peine de mort parce qu’il était entré dans le magasin sans être armé, montrant ainsi qu’il n’avait pas l’intention de tuer qui que ce soit. Cependant, seul un juge de la Cour suprême de Caroline du Sud sur cinq a accepté cet argument dans une décision rendue au début du mois.