Les États-Unis sont souvent associés à un ciel clair et à un soleil éclatant, surtout en été, mais les habitants de l'Oregon ont été choqués de voir le ciel devenir rouge sang. Les photos et les vidéos largement diffusées en ligne hier, le 8 septembre, sont difficiles à croire.

Le ciel au-dessus de l'État a pris une teinte rouge vif en raison des feux de forêt qui continuent de brûler dans de nombreuses régions de l'ouest du pays. De nombreuses images ont été prises bien avant le coucher du soleil, le ciel sinistre étant visible en plein jour.

Bien que le ciel semble être aussi rouge que les feux qui brûlent la terre en dessous, la couleur du ciel n'est pas causée par la lueur des flammes. Elle est plutôt le résultat d'un phénomène connu sous le nom de diffusion de Rayleigh, qui est causé par les particules de fumée des feux de forêt, rapporte Futura Sciences.

La diffusion de Rayleigh explique pourquoi nous voyons le ciel bleu pendant la journée et rose rougeâtre au petit matin ou en soirée. La lumière visible est composée de couleurs de différentes longueurs d'onde, et lorsque la lumière du soleil traverse les gaz et les particules de l'atmosphère terrestre, les différentes longueurs d'onde sont fragmentées par réfraction et diffusion.

Pendant la journée, cet effet entraîne une légère dispersion de la lumière solaire, qui apparaît alors bleue. Au lever ou au coucher du soleil, le soleil est plus bas dans le ciel et prend un chemin plus long à travers l'atmosphère, ce qui provoque une plus grande diffusion et fait donc apparaître le ciel plus rouge.

Le ciel rouge de midi en Oregon est dû au fait que davantage de lumière peut être diffusée s'il y a plus de pollution, de fumée et d'autres microparticules dans l'atmosphère, comme c'est le cas actuellement à cause des feux de forêt.

CNN rapporte qu'il y a environ 40 grands incendies qui brûlent en Californie, en Oregon et dans l'État de Washington, après que la chaleur extrême et les vents violents aient alimenté les flammes. Des milliers d'habitants ont été évacués de ces régions, et plus de 230 000 acres ont été brûlés dans l’Oregon.