Lundi dernier, le centre-ville de Tokyo a reçu l’une des plus importantes chutes de neige des dernières années, provoquant le chaos sur les routes un peu partout dans la ville. Des voitures ont été abandonnées au beau milieu du chemin, les trains ont cessé de fonctionner et des centaines de personnes sont restées coincées à l’aéroport où plus de 250 vols internationaux ont été annulés. Alors, qu’est-ce que les gens ont bien pu décider de faire devant une telle situation ? Des bonshommes de neige, bien sûr ! Mais souvenez-vous, nous parlons du Japon. Les carottes et les cailloux ne font pas l’affaire ici.

Yukimura, une résidente de Tokyo, a expliqué l’histoire derrière les bonshommes de neige japonais. « Le nom donné aux bonshommes de neige, Yuki Daruma, signifie Daruma de neige », a-t-elle affirmé. « Daruma vient de la figurine Daruma, soit le nom japonais de Bodhidharma, un moine bouddhiste qui, selon la légende, a perdu ses jambes et ses bras lors d’une séance de méditation. Voilà pourquoi les bonshommes de neige japonais ont seulement deux couches. »

(source)

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

16.

17.

18.

19.

20.

21.

22.

23.

24.

25.

26.

27.

28.

29.

30.