Les chiens sont utilisés dans les forces de l’ordre depuis le Moyen Âge. Aujourd’hui, les races les plus populaires dans la police sont les bergers allemands, les bergers belges malinois, les bergers hollandais ainsi que certains chiens croisés. Les rottweilers, les doberman pinchers et les bouviers des flandres sont rares, mais ils rejoignent parfois la police également.

Cependant, avant que les chiots policiers rejoignent une escouade canine et se mettent au travail afin de sauver des vies, ils doivent subir un entraînement rigoureux. Et même s’ils essaient de jouer les durs le premier jour – comme tout élève de première année – ils ne peuvent pas se défaire de leur adorable nature.

Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place

Le nez des chiens d’intervention est 50 fois plus sensible que celui d’un humain, ce qui fait en sorte qu’ils sont extrêmement utiles pour les services de police. Les chiens policiers détectent les drogues, les explosifs et trouvent des personnes ou des objets disparus en utilisant leur nez.

Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place

Leur « veste » n’est pas seulement une tenue mignonne, c’est leur uniforme. Elle informe les autres humains que le chien est au travail. Malgré votre envie d’aller les voir et de vous en approcher, vous ne devriez jamais caresser, nourrir ou parler aux chiens en service. Ils font un travail sérieux que nous devrions tous reconnaître et apprécier.

Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place

Les chiens policiers vivent avec leur maître pendant leur service et après leur retraite, ce qui signifie qu’ils se lient pour la vie avec leur partenaire et feront toujours partie de la famille de la police. Leur maître les nourrit, les toilette et prend soin d’eux comme s’il s’agissait de leur propre animal de compagnie.

Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place
Ces chiots policiers ont essayé de jouer les durs, mais ont eu l’air adorables à la place