Tous les propriétaires d’animaux de compagnie ont probablement rêvé de discuter avec leurs petits amis poilus. Eh bien, Christina Hunger, fière maman d’une jolie chienne, a trouvé un moyen de le faire. Et non, elle ne lit pas dans les pensées. L’orthophoniste de 26 ans communique avec sa chienne au moyen d’une machine à mots faite sur mesure.

Stella est une chienne de 18 mois issue d’un croisement de catahoula et de bouvier australien. Chaque fois qu’elle souhaite exprimer ses pensées et ses sentiments, elle se contente d’appuyer sur les boutons correspondant aux mots que Christina a enregistrés et programmés dans l’appareil.

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

La machine fait des merveilles. Grâce à cette dernière, Stella peut dire à sa propriétaire quand elle est fatiguée et a besoin de faire une sieste, quand elle a faim et qu’elle veut manger ou quand elle souhaite aller faire une promenade au parc.

Stella est aussi une excellente étudiante. Elle connaît non seulement 29 mots, mais peut aussi composer des phrases. Un jour, Stella gémissait à la porte d’entrée, incapable de rester en place. Hunger pensait qu’elle voulait sortir. Cependant, Stella a marché jusqu’à son appareil et a dit : « Je veux », « Jake » « Viens ». La chienne s’est alors assise devant la porte et a attendu que Jake, le fiancé de Hunger, soit rentré chez lui. Stella a ensuite appuyé sur « Heureuse » et s’est retournée pour lui demander un câlin.

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

« Hier soir, juste avant d’avoir enregistré cette vidéo, j’ai accidentellement appuyé sur “balle“ sur l’appareil de Stella alors que j’étais en train de chercher un mot différent. Mais Stella a pris cela très au sérieux ! Elle a ramassé sa balle, l’a laissé tomber sur son appareil et a dit “Bon” (pour bon[ne] idée, maman !) »

« J’ai commencé à filmer juste après qu’elle ait dit “Bon” et j’ai capturé le reste de sa pensée : “Heureuse, balle, veux aller dehors !”. »

« Comme tous les utilisateurs de la communication améliorée et alternative (CAA), Stella s’épanouit lorsque nous lui parlons à l’aide de son appareil et que nous lui disons des mots qu’elle aime. Elle n’a jamais besoin de savoir que c’était par accident ! »

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

« Stella adapte son message quand elle ne se sent pas comprise, comme nous tous ! Si quelqu’un ne nous comprend pas ou si nous n’obtenons pas la réponse à laquelle nous nous attendions, nous changeons les mots que nous utilisons pour mieux nous expliquer. »

« Regardez cette séquence de Stella qui nous dit, de trois façons différentes, qu’elle veut aller jouer ! »

« D’abord, Stella a dit : “Viens jouer”. Quand nous ne sommes pas allés jouer, elle a ajouté plus de détails et a dit : “Jouer dehors, je t’aime”. Enfin, elle a été aussi précise que possible et nous a dit : “Parc“. C’est vraiment une grande communicatrice ! »

« Stella utilise le langage différemment quand elle est dans un état d’excitation et quand elle est calme ! »

« Aujourd’hui, quand elle a entendu un bruit à l’extérieur et qu’elle voulait aller enquêter, je lui ai dit que nous restions à l’intérieur. »

« Stella a répondu en disant : “Regarde” 9 FOIS DE SUITE, puis “Viens dehors”. Elle était clairement dans un état plus affolé, et son usage de la langue correspondait à cela. Nous avons tous un ton différent lorsque nous sommes en détresse. Stella aussi ! »

« Je suis impressionnée par le fait que Stella communique avec la langue pendant ses états plus intenses, pas seulement quand elle est calme. Cela me montre que les mots deviennent de plus en plus automatiques pour elle. C’est comme si un enfant en bas âge commence à utiliser un langage pour s’exprimer en temps de frustration au lieu de pleurer. Cela se produit lorsqu’il est facile pour un enfant de dire des mots, pas lorsqu’il apprend encore et qu’il lui faut beaucoup de concentration pour parler. »

« Attendez, attendez, attendez, puis attendez encore ! La meilleure pratique en orthophonie avec les communicateurs débutants consiste à donner à l’élève un temps d’attente plus long pour qu’il puisse traiter ce qui se passe et donner une réponse. Faire une pause avant de questionner ou de parler plus donne au communicateur une chance de répondre ! »

« Stella bénéficie du même temps d’attente. Dans cette vidéo, elle a appuyé deux fois sur le bouton “Dehors”, mais aucun son n’est sorti. Au lieu de me précipiter pour le réparer, j’ai attendu quelques secondes avant que Stella ne dise “Non. À l’aide, à l’aide !” Félicitations à Stella de m’avoir dit que son bouton ne fonctionnait pas et de m’avoir demandé de l’aide ! »

« Quand Stella a terminé son petit-déjeuner ce matin, j’ai dit ce qui suit en appuyant sur les boutons : “Stella a fini de manger”. Elle a immédiatement répondu “Non” et est retournée près de son bol en se léchant les babines. »

« Bien que cela me fasse rire, je pense aussi que c’est assez étonnant, car Stella commence vraiment à réagir de manière appropriée à ce que nous disons et à participer à de brèves conversations. »

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots

Cette chienne a appris à parler en utilisant une machine à mots et elle connaît déjà 29 mots