Juste au moment où vous pensez que la mode ne pourrait pas devenir plus étrange, les chaussures « gros orteil » existent et sont là pour de bon. Si vous venez de lire cette phrase et que vous vous dites : « Que diable sont les chaussures gros orteil ?! », permettez-moi de clarifier les choses pour vous. Bien, laissez-moi clarifier les choses autant que je peux, parce que je ne comprends pas entièrement le concept.

L’indice se trouve réellement dans le nom. Les chaussures isolent le gros orteil et c’est quelque chose qui hantera mes cauchemars dans les années à venir. Jetez-y un coup d’oeil ci-dessous si vous ne me croyez pas.

Les chaussures gros orteil sont maintenant à la mode, apparemment

Je vous l’avais dit. Les chaussures, créées par la marque parisienne Y Project, se vendent au prix de 870 € (1 280 $CA). Brillant.

Voici une liste d’autres (meilleures) choses que vous pourriez acheter avec autant d’argent : un voyage cinq étoiles avec vol inclus, un iPhone XS de 64 Go, ou, si vous êtes une personne prudente, vous pouvez placer le tout dans un compte d’épargne.

Les chaussures gros orteil sont maintenant à la mode, apparemment

Si vous préférez dépenser votre argent durement gagné sur ces chaussures uniques, vous feriez bien de le faire rapidement, car elles semblent se vendre comme des petits pains chauds. Apparaissant pour la première fois dans la collection printemps et été 2018 de la marque, la popularité du design n’a fait que croître, comme on l’a vu encore cette année sur le podium.

Cette tendance s’explique par la bottine Tabi à bout fermé, créée par la Maison Margiela et initialement portée par les mannequins lors du premier défilé de Martin Margiela en 1988, selon Vogue. La chaussure est une réinterprétation des chaussettes traditionnelles japonaises à orteils séparés, qui étaient à l’origine portées avec des sandales.

Les chaussures gros orteil sont maintenant à la mode, apparemment

Même si nous devions ignorer le fait que ces chaussures ressemblent à de véritables sabots, il suffit de penser au facteur de confort une seconde. C’est peut-être la chose la plus confortable qui existe, mais à en juger par cette seule photo, je suppose que ce n’est pas le cas.