Les chats sont de grands grimpeurs, mais une chatte nommée Lalah a porté ses compétences à un tout autre niveau. Trouvée alors qu’elle était coincée au beau milieu de la circulation devant Boulbaka 2, un centre d’escalade à Okinawa, au Japon, Lalah a pu perfectionner sa technique dès son plus jeune âge.

« J’ai décidé de l’héberger dans le gymnase », a déclaré Mitsuru Goan, le propriétaire du gymnase, à The Dodo. « Depuis lors, elle est responsable de notre établissement et dit “Miaou !” aux visiteurs tous les jours. »

Une chatte qui travaille dans une salle d’escalade tente le coup et la vidéo devient virale

Quand elle était chaton, Lalah sautait sur les étagères et grimpait sur une corde qui pendait au plafond. Goan s’est simplement dit que c’était un comportement normal de chat jusqu’à ce qu’elle commence aussi à grimper sur les escabeaux pour atteindre la paroi rocheuse.

Une chatte qui travaille dans une salle d’escalade tente le coup et la vidéo devient virale

« Elle a eu la confiance nécessaire pour essayer », a déclaré Goan. « Puis elle a commencé à atteindre les prises du mur pour faire du bloc tout en essayant d’aller plus haut. »

Lalah a observé les autres grimpeurs sur le mur, imitant leurs mouvements. Et à mesure qu’elle grandissait, elle a pu atteindre de plus en plus de prises. Elle n’a jamais eu de friandises pour avoir escaladé le mur, les encouragements des petites foules qui se rassemblaient pour la regarder lui ont semblé suffisants. Finalement, un jour, Lalah a réussi à atteindre le sommet.

Une chatte qui travaille dans une salle d’escalade tente le coup et la vidéo devient virale

La salle d’escalade change régulièrement la disposition des prises sur le mur, et quand ils ont modifié le mur de Lalah, elle a perdu tout intérêt. Lalah préfère maintenant passer ses journées à se reposer et à se prélasser sous l’attention des personnes qui fréquentent le gymnase.

Une chatte qui travaille dans une salle d’escalade tente le coup et la vidéo devient virale

« Elle aime se glisser dans les sacs des visiteurs et y dormir », a déclaré Goan. « Vous devez faire attention à ne pas la ramener à la maison avec vous. » Mais de temps en temps, Goan surprend Lalah en train de fixer le mur, comme si elle préparait quelque chose.

« Elle grimpe encore à la corde jusqu’au plafond, à environ 3 mètres de haut », dit Goan. « Peut-être qu’elle est prête pour un nouveau défi. »