Un chat paralysé après avoir été touché à la colonne vertébrale par un plomb tiré par un pistolet à air comprimé doit être euthanasié. Sa propriétaire Lisa de Heavitree, en Angleterre, a reçu l’appel d’un vétérinaire qui lui a annoncé que son chat noir Nermal, âgé de 14 ans, lui avait été remis après que quelqu’un l’ait trouvé sur la route.

Lisa, âgée de 51 ans, a été dévastée lorsqu’elle a appris que son animal de compagnie avait été paralysé après avoir été touché par le projectile de l’arme. Une employée de laboratoire du Royal Devon and Exeter Hospital a déclaré ce qui suit à Devon Live : « C’est horrible. Quelqu’un l’a trouvé sur la route et l’a conduit chez St David’s Veterinary Group. »

Un chat paralysé après avoir été touché par un tir de pistolet à air sera euthanasié

« Il a une puce, alors ils m’ont appelé hier à 14h30 pour me raconter ce qui s’était passé », a déclaré Lisa. « Ils m’ont dit qu’ils avaient mon chat et qu’il s’était fait tirer dessus. C’était absolument choquant. Je m’attendais à ce qu’on me dise qu’il avait été écrasé, pas que quelqu’un lui avait tiré dessus. »

Le vétérinaire a expliqué à Lisa qu’une radiographie avait révélé qu’un plomb de pistolet à air comprimé s’était incrusté dans la colonne vertébrale du chat. « Ils ne savaient pas si cela avait sectionné ou endommagé sa moelle épinière, mais cela l’avait paralysé », a déclaré la mère de deux enfants.

« Il n’a aucune sensation dans trois de ses pattes et ils m’ont dit qu’il pourrait ne pas survivre. Ils lui ont donné un peu de temps et ont contrôlé sa douleur. Ils n’ont pas pu retirer le plomb à cause de l’endroit où il se trouve. Les vétérinaires m’ont appelé cet après-midi pour me dire qu’il devait être euthanasié, alors nous y allons maintenant. »

Un chat paralysé après avoir été touché par un tir de pistolet à air sera euthanasié

Jusqu’à présent, Lisa et ses deux enfants n’ont pas pu voir Nermal, mais on leur a dit qu’il pouvait être euthanasié dans leur voiture pour qu’ils puissent lui faire leurs adieux. Lisa a expliqué que Nermal faisait partie de leur famille depuis qu’il était un chaton. « C’est vraiment triste ce qui lui est arrivé. Il fait partie de notre famille et on l’aime beaucoup. »

Elle avertit maintenant les autres de l’incident et espère que les responsables réfléchiront à leurs actes. « Je ne sais pas comment ni pourquoi cela s’est produit », a-t-elle déclaré. « Peut-être qu’ils ne réalisent pas la douleur qu’ils ont causée ou peut-être qu’ils s’en moquent. Ce qui m’inquiète, c’est que quelqu’un fasse cela. Peut-être que ce message leur fera honte et qu’ils ne recommenceront pas. »