Ce bébé garçon est le premier à naître avec trois pénis

Un bébé irakien est le premier au monde à naître avec trois pénis, selon les médecins. Le jeune garçon est atteint d’une maladie rare appelée triphalie, qui n’avait jamais été signalée auparavant. Des médecins de la région du Kurdistan ont décrit ce cas dans la revue médicale International Journal of Surgery Case Reports.

Le garçon non identifié avait trois mois lorsqu’on a découvert qu’il avait trois pénis, rapporte MailOnline. On ne sait pas pourquoi cela n’a pas été découvert à sa naissance. Ses parents, originaires de la ville de Duhok, l’avaient amené à l’hôpital parce qu’il avait de l’inflammation au niveau du scrotum.

Ce bébé garçon est le premier à naître avec trois pénis
AP

À la stupéfaction des médecins, ils ont découvert que ces protubérances étaient des pénis, de 2 cm et 1 cm de long. Cependant, ils ne se comportaient pas comme des organes fonctionnels; aucun n’avait d’urètre et le rapport ne précise pas s’ils étaient reliés à l’appareil reproducteur. Seul un des pénis surnuméraires avait un gland.

Les médecins ont observé des pénis surnuméraires pour la première fois en 1609. Cette affection touche une naissance sur cinq à six millions et n’est jamais la même d’un cas à l’autre, précise le rapport. Une centaine de cas de bébés nés avec deux pénis ont été signalés dans la littérature médicale, et dans certains cas, les deux pénis fonctionnent.

Auparavant, des médecins indiens avaient affirmé avoir traité un garçon de deux ans né avec trois pénis et sans anus, mais il semble que cette histoire n’a jamais été relatée dans une revue médicale. Parfois, il peut s’accompagner d’autres problèmes, comme une double vessie. Par exemple, un bébé né avec deux pénis en Russie avait également une troisième jambe et pas d’anus.

Ce bébé garçon est le premier à naître avec trois pénis
AP

L’équipe irakienne, dirigée par le Dr Shakir Saleem Jabali, a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve d’autres problèmes de santé chez le nourrisson. Ils ont cherché à savoir si le bébé avait été exposé à l’alcool ou à des drogues pendant sa grossesse, ce qui n’était pas le cas.

Ils sont restés perplexes quant à la façon dont la maladie a pu se produire. Mais ils ont décidé que la meilleure solution était de retirer soigneusement les deux moignons supplémentaires pendant que le bébé était placé sous anesthésie.

Un an plus tard, le bébé est en bonne santé et s’est bien rétabli, mais il devra subir des contrôles au moment de la puberté et « avant le mariage », selon le rapport. « La triphalie (trois pénis) est une condition jamais signalée chez l’homme jusqu’à présent », écrit le Dr Jabali. « Le traitement est difficile, car il pose des aspects médicaux, éthiques et cosmétiques. »