Les agroglyphes créés dans les champs de céréales souvent attribués à des atterrissages d’ovnis ou à des formes complexes de communication extraterrestre. Imaginez donc l’enthousiasme que certains ont dû ressentir lorsque des formes géométriques incroyables sont apparues récemment dans une forêt au Japon, créées à partir de grands cèdres japonais matures.

De quel genre de sorcellerie extraterrestre s’agit-il ? Malheureusement, pour ceux qui veulent y croire, il existe une explication parfaitement innocente, mais néanmoins intéressante, qui trouve son origine ici, sur la planète Terre.

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

En 1973, des scientifiques ont lancé un projet sur la « foresterie expérimentale » dans le but de connaître l’espacement des arbres et ses effets sur la croissance. Ils ont planté des cercles de cèdres près de la ville de Nichinan, dans la préfecture de Miyazaki, où des cercles intérieurs plus petits se développaient progressivement en de plus grands rayons pour créer 10 anneaux parfaits.

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, l’expérience semble donner des résultats clairs. La forme concave suggère que les cercles extérieurs de moindre densité favorisent une croissance plus rapide, la taille de l’arbre devenant de plus en plus petite à mesure que la densité augmente.

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

C’est logique, non ? Plus d’espace signifie moins de concurrence pour les ressources telles que l’eau et la lumière du soleil. Il est donc plus facile pour ces arbres extérieurs de devenir plus grands et plus forts, tandis que ceux de l’intérieur se battent entre eux.

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

Selon un document du ministère japonais de l’Agriculture, des Forêts et des Pêches, la différence de hauteur éventuelle entre les plus petits arbres du centre et les plus grands de l’anneau extérieur dépassait 5 mètres.

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

L’expérience tire maintenant à sa fin et les arbres doivent bientôt être récoltés. Mais, tel est l’intérêt suscité par ce résultat d’une beauté inattendue, il reste la possibilité de préserver ces « agroglyphes » géants, voire même qu’ils deviennent une attraction touristique dans le futur !

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires

Une expérience japonaise qui a duré un demi-siècle s’est terminée par des « agroglyphes » d’arbres spectaculaires