Comme beaucoup d’entre vous qui lisez ceci, je suis absolument terrifiée par les araignées et je suis plongée dans une terreur et une consternation absolue chaque fois que je repère une forme sombre se précipitant dans le coin de ma vision.

Imaginez que vous vous retrouviez face à face avec une araignée capable de faire pourrir votre chair en une seule morsure ? Je veux dire, vous ne voulez probablement pas imaginer ce scénario, mais il est un peu trop tard maintenant.

Cette nouvelle espèce d’araignées peut faire pourrir la chair humaine avec une seule morsure

L’araignée loxosceles tenochtitlan vient d’être découverte au Mexique, et elle est tout aussi terrifiante que cela puisse paraître. Connues pour se cacher dans les meubles de maison, les araignées loxoceles tenochtitlan possèdent un puissant venin destructeur de tissus qui peut entraîner des lésions sur la peau pouvant mesurer jusqu’à 40 cm de diamètre.

Ces lésions peuvent prendre plusieurs mois à guérir, marquant définitivement la personne blessée. Les enfants mordus peuvent éprouver des problèmes plus graves, le venin pouvant pénétrer dans la circulation sanguine et détruire les globules rouges.

Cette nouvelle espèce d’araignées peut faire pourrir la chair humaine avec une seule morsure

Cette espèce d’araignée aranéomorphe avait été initialement confondue avec la loxosceles misteca, une autre espèce originaire des états mexicains du Guerrero et du Morelos qui a été introduite dans la vallée du Mexique.

Cette nouvelle espèce qui putréfie la chair a été découverte et baptisée par le biologiste Alejandro Valdez-Mondragon aux côtés de ses étudiants Claudia Navarro, Karen Solis, Mayra Cortez et Alma Juarez, de l’université nationale autonome du Mexique (UNAM).

Cette nouvelle espèce d’araignées peut faire pourrir la chair humaine avec une seule morsure

S’adressant aux médias locaux, Valdez-Mondragon a déclaré ce qui suit : « Comme elle est très similaire à la loxosceles misteca, nous pensions qu’elle avait été introduite dans cette région par l’expédition de plantes ornementales, mais lors des études de biologie moléculaire des deux espèces, nous avons réalisé qu’elles étaient complètement différentes.

Selon Valdez-Mondragon, les araignées loxoceles peuvent mordre les humains si elles se sentent attaquées. Elles ont tendance à se cacher entre les objets, dans les meubles ou les murs. « Nous leur fournissons la température, l’humidité et la nourriture idéales pour qu’elles s’établissent dans nos maisons, ce qui nous expose au risque d’avoir un accident avec elles, bien qu’elles remplissent également une fonction écologique importante lorsqu’elles se nourrissent d’insectes ».