Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne

Récemment, un père a partagé un message sur Facebook concernant son fils qui a commencé à travailler chez Burger King, un restaurant de fast-food, à l’âge de 14 ans seulement. Il était très fier de son fils qui « travaille tous les jours, y compris le week-end ». Il y reste du petit matin jusqu’à tard le soir. Le père dit que le rêve de son fils est d’économiser pour une voiture et termine son message en conseillant aux adultes de « prendre des notes » de son fils sur la façon d’être une personne respectable. Ce qui ressemblait au départ à un gentil message d’appréciation s’est rapidement transformé en un débat sur le travail des enfants.

L’utilisatrice Twitter @kittynouveau a partagé un message avec la légende « p**ain que c’est déprimant ». Dans son post, qui est rapidement devenu viral avec 205 900 likes et 4 000 commentaires, elle affirme que ce père devrait être inquiet plutôt que d’être fier de la façon dont son enfant est exploité.

Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne

Plusieurs internautes ont souligné que même si l’enfant n’était censé travailler qu’à temps partiel, comme l’a déclaré le parent, il était là tous les jours, toute la journée. Ce qui est également inquiétant, c’est que le fils n’a que 14 ans et est encore un enfant. Certaines personnes ont déclaré qu’il méritait plutôt de profiter de sa jeunesse avant de rejoindre le marché du travail. Même si le père a déclaré que son fils « savoure chaque instant », ceux qui ont travaillé dans le secteur des services savent à quel point ce travail peut être difficile et éprouvant.

Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne

Bien sûr, il n’y aurait pas de discussion sans que certaines personnes s’accordent sur la valeur de cette expérience pour un jeune travailleur. Mais la principale préoccupation ici, c’est qu’il existe des failles dans ce type d’industrie et que les jeunes adolescents sont bien souvent exploités plutôt qu’inspirés à rechercher de meilleures choses dès les premiers jours. Peut-être est-il préférable de laisser les enfants être des enfants aussi longtemps que possible ?

Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne

Certaines personnes qui ont également commencé à travailler jeunes ont commenté la situation en partageant leur propre expérience. Les avis sont partagés quant à savoir si c’est une bonne idée de laisser ses enfants travailler dès leur plus jeune âge. Mais il semble que chacun y trouve son compte.

Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne
Un père se vante que son fils de 14 ans travaille « tous les jours qu’il peut » chez Burger King, ce qui lance un vif débat en ligne