Plus de 2 000 personnes ont décidé d’organiser un barbecue communautaire chez une végane après que celle-ci ait poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande sur le barbecue dans leur propre cour.

Cilla Carden, de Girrawheen, en Australie, se dispute avec ses voisins depuis l’année dernière et affirme qu’ils cuisinent intentionnellement de la viande sur leur barbecue, soufflent de la fumée de cigarette et font rebondir des ballons de basket-ball juste pour l’embêter.

2 000 personnes organisent un BBQ chez la végane qui a poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande

La massothérapeute affirme qu’elle ne peut plus aller dehors et profiter de son jardin, car tout ce qu’elle peut sentir, c’est l’odeur du poisson sur le barbecue de Toan Vu, qui habite à côté avec sa femme et ses enfants.

Parmi les autres plaintes, elle a notamment demandé aux voisins de contrôler les mauvaises herbes dans leur jardin, de repeindre les clôtures qu’ils partagent entre les propriétés et de rembourser le coût des plantes endommagées.

2 000 personnes organisent un BBQ chez la végane qui a poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande

Carden a récemment porté l’affaire devant la Cour suprême, affirmant que la perturbation était délibérée. Son cas a toutefois été classé par un juge de la Cour suprême, le tribunal administratif de l’État se rangeant aux côtés de ses voisins.

Le tribunal a finalement jugé que les voisins de Carden « vivaient dans leur jardin et leur maison en tant que famille » et rien de plus.

Depuis que l’affaire a été classée, la famille Vu a déplacé son barbecue et découragé ses enfants de jouer au basket-ball, mais Carden serait toujours insatisfaite des actes de ses voisins.

2 000 personnes organisent un BBQ chez la végane qui a poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande

Depuis lors, un événement intitulé « BBQ communautaire pour Cilla Carden » a été organisé et demande aux habitants de la région de « se joindre à nous pour un BBQ communautaire et d’aider Cilla Carden à AVOIR DU PORC SUR SA FOURCHETTE ». Les créateurs de l’événement ont ajouté ce qui suit : « Ne laissez pas Cilla détruire une bonne vieille tradition australienne ».

Comme le rapporte Daily Mail Australia, la massothérapeute a maintenant demandé à ses avocats d’agir en ce qui concerne l’événement Facebook organisé à son domicile. Plus de 2 300 personnes ont répondu à l’événement, qui devrait avoir lieu le samedi 19 octobre à 15 heures, alors que 6 200 ont déclaré qu’elles étaient « intéressées » à y participer.

Carden a déclaré que le problème avait été « exagéré », affirmant qu’elle respectait les droits des mangeurs de viande, qu’elle n’avait « aucun problème » avec les barbecues et que son problème venait réellement de ses voisins.

2 000 personnes organisent un BBQ chez la végane qui a poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande

Son avocat, John Hammond, a déclaré que quiconque assisterait à l’événement ferait l’objet d’accusations criminelles : « Toute personne souhaitant se rendre sur les lieux de Mme Carden le samedi 19 octobre 2019 ou à tout autre moment lié à cet événement ou à cette affaire sera déférée à la police pour des motifs d’intrusion. Des caméras de sécurité seront installées pour voir toute personne fréquentant la propriété et les images seront données à la police. »

Carden a fait la une des journaux après avoir été interviewée par 9 News en début de semaine et a déclaré que la famille Vu bouleversait sa vie.

S’adressant à 9 News, Carden a déclaré ce qui suit : « Ils ont mis le BBQ à cet endroit pour que je sente le poisson. Tout ce que je peux sentir, c’est le poisson. Je ne peux pas profiter de ma cour, je ne peux pas y aller. Je suis dévastée et tourmentée. Je ne peux pas dormir ».

2 000 personnes organisent un BBQ chez la végane qui a poursuivi ses voisins en justice pour avoir fait cuire de la viande

Maintenant que l’affaire a été classée par la Cour suprême et que les voisins sont apparemment parvenus à un accord à l’amiable, espérons que Carden pourra désormais « continuer sa vie » comme elle le souhaite.