Au beau milieu du chaos provoqué par l’épidémie de coronavirus en cours en Chine, des photos du personnel médical avec des marques douloureuses laissées par leurs masques protecteurs sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Ipnoze vous a déjà partagé des photos qui montrent les réalités du personnel médical travaillant à Wuhan, comme des médecins et des infirmières épuisés s’endormant sur le sol de l’hôpital après de longues périodes de travail pénible.

Cette fois-ci, le personnel médical de Wuhan s’est rendu sur les réseaux sociaux pour partager des photos des marques et des ecchymoses laissées sur leur visage par l’équipement de protection qu’il doit porter 24 heures sur 24.

Le personnel médical de Wuhan a partagé des photos des marques laissées sur son visage par l’équipement de protection qu’il doit porter

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

Les photos, qui ont ému de nombreuses personnes, montrent les blessures au visage laissées par le port de l’équipement de protection ainsi que l’épuisement physique et mental du personnel médical. Les images, qui ont été partagées sur Twitter, se sont rapidement propagées sur les médias sociaux. Elles révèlent les conséquences subies par les médecins et les infirmières qui s’occupent des patients atteints du virus.

Les photos montrent également l’épuisement du personnel surmené, qui a déjà traité des milliers de patients

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

Les médias chinois rapportent que le personnel médical basé à Wuhan travaille actuellement sans arrêt. De nombreux membres du personnel seraient si épuisés qu’ils s’endorment directement sur leur chaise d’hôpital et même sur le plancher avant de se lever pour entamer un nouveau quart de travail.

Les médias locaux disent que les médecins et les infirmières basés à Wuhan travaillent actuellement sans arrêt

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

Comme le rapportent les médias locaux, les médecins et les infirmières ont tant à faire qu’ils n’ont pas le temps d’aller aux toilettes et encore moins de manger adéquatement. Pendant ce temps, ils doivent également porter un équipement de protection qui est très lourd et solidement fixé pour aider à prévenir l’infection. Les combinaisons et les masques faciaux ont laissé de nombreux employés de l’hôpital avec des plaies et des cloques sur le visage, ainsi que sur le reste de leur corps.

Selon certaines sources, le personnel est tellement occupé qu’il n’a pas le temps de manger ou même d’utiliser les toilettes

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

Les photos du personnel médical épuisé ont été partagées sur Twitter avec la légende suivante : « Les infirmières enlèvent leur masque après un quart de travail exténuant pour lutter contre le coronavirus, touchant le coeur de millions de personnes sur les réseaux sociaux chinois. Saluez ces anges ! »

Tout en devant porter un équipement de protection qui laisse des marques sur leur visage

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

Les photos se sont répandues dans tout le pays, ainsi que dans les médias internationaux et les plateformes sociales, laissant les gens extrêmement reconnaissants envers le personnel de l’hôpital travaillant à Wuhan. « Ce sont des héros ! », a commenté une personne. « Ce sont des anges, que Dieu les bénisse, nobles âmes ! », a ajouté une autre personne.

Les images largement diffusées ont laissé les gens émus et très reconnaissants du travail des médecins

Des infirmières chinoises ont partagé des photos de leur visage après d’innombrables heures de lutte contre le coronavirus

À mesure que la frustration face au virus augmente, l’insatisfaction de la population locale à l’égard de son gouvernement augmente également. « Nous avons écouté tout ce que les autorités nous ont dit de faire », a déclaré un habitant de Wuhan à NPR. « Nous étions tellement obéissants. Ils nous ont dit d’aller en isolement, alors nous avons envoyé ma tante et ma mère dans des pavillons d’isolement. Mais laissez-moi vous dire ce que sont réellement ces pavillons. Ce sont des endroits où vont mourir des gens par eux-mêmes. »