Les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques importantes aux médicaments ne devraient pas recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech qui a été lancé hier le 8 décembre dans tout le Royaume-Uni, avertit la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA).

L’agence a émis cet avertissement après que deux membres du personnel du NHS ont souffert d’une réaction allergique après l’administration du vaccin hier, rapporte Le Figaro. Tous deux avaient des antécédents de réactions allergiques graves, mais se portent bien, a confirmé le NHS.

Les personnes ayant des réactions allergiques importantes sont priées de ne pas recevoir le vaccin contre la Covid-19
AP

« Comme c’est souvent le cas avec les nouveaux vaccins, la MHRA a conseillé, à titre de précaution, que les personnes ayant des antécédents de réactions allergiques importantes ne reçoivent pas ce vaccin après que deux personnes ayant des antécédents de réactions allergiques importantes ont réagi négativement [au vaccin] hier », a déclaré le professeur Stephen Powis, directeur médical national du NHS en Angleterre.

« Les deux personnes se portent bien »

Les personnes ayant des réactions allergiques importantes sont priées de ne pas recevoir le vaccin contre la Covid-19
AP

Voici les conseils de la MHRA : « Toute personne ayant des antécédents de réaction allergique significative à un vaccin, un médicament ou un aliment (comme des antécédents de réaction anaphylactoïde ou ceux à qui il a été conseillé de porter un auto-injecteur d’adrénaline) ne devrait pas recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech.

« Des installations de réanimation doivent être disponibles à tout moment pour toutes les vaccinations. La vaccination ne doit être effectuée que dans des installations où des mesures de réanimation sont disponibles. »

Les personnes ayant des réactions allergiques importantes sont priées de ne pas recevoir le vaccin contre la Covid-19
AP

Comme tout vaccin, ce vaccin contre la Covid-19 peut provoquer certains effets secondaires. Les effets secondaires les plus courants sont les maux de tête, les frissons, les douleurs musculaires et les douleurs dues à l’injection. Il a été signalé que ces effets pouvaient toucher jusqu’à une personne sur dix.

Le plus grand programme de vaccination de masse de l’histoire du NHS a débuté hier, avec le déploiement du vaccin dans 50 hôpitaux du pays. Margaret Keenan, âgée de 90 ans, a été la première personne à recevoir le vaccin dans un hôpital de Coventry tôt hier matin.

« Je me sens tellement privilégiée d’être la première personne vaccinée contre la Covid-19 », a déclaré Mme Keenan après avoir reçu le vaccin. « C’est le meilleur cadeau d’anniversaire en avance que je pouvais recevoir, car cela signifie que je peux enfin me réjouir de passer du temps avec ma famille et mes amis au cours de la nouvelle année après avoir été seule pendant la plus grande partie de l’année. »