Cette serveuse a été virée pour avoir refusé le vaccin contre le COVID-19 alors qu’elle essayait d’avoir un bébé

Une serveuse américaine, qui tente de tomber enceinte, a été virée pour avoir refusé de se faire vacciner contre le coronavirus. Bonnie Jacobson, de New York, dit qu’elle a été licenciée de son travail au Red Hot Tavern à Brooklyn lundi après avoir dit qu’elle ne voulait pas se faire vacciner, car elle et son mari essayaient d’avoir un bébé.

S’adressant à NBC, Mme Jacobson a déclaré qu’elle et son mari avaient essayé d’avoir un bébé l’année dernière, mais qu’ils avaient mis leurs plans en attente en raison de la pandémie. Elle a ajouté qu’elle n’était pas anti-vaccin, mais qu’elle était inquiète, car elle pense qu’il n’y a pas assez de recherches sur la façon dont le vaccin affecte les femmes enceintes.

Cette serveuse a été virée pour avoir refusé le vaccin contre le COVID-19 alors qu’elle essayait d’avoir un bébé
NBC

Mme Jacobson a déclaré qu’elle avait informé ses patrons de sa décision d’attendre avant de se faire vacciner dans un email. « J’ai été honnête, je leur ai dit que je n’allais pas me faire vacciner tout de suite », a-t-elle déclaré. « J’ai des réserves à ce sujet et j’ai besoin de parler à ma médecin. Elle m’a dit : “Pas de problème”. »

« Mon mari et moi venons de nous marier et nous avions prévu de commencer à essayer d’avoir des enfants en août. Cela a déjà été reporté à cause de la pandémie. Je ne peux pas imaginer comment je me sentirais si je me faisais vacciner, que quelque chose arrivait et que nous devions attendre encore quelques années avant d’avoir un bébé. »

Cette serveuse a été virée pour avoir refusé le vaccin contre le COVID-19 alors qu’elle essayait d’avoir un bébé
NBC

Mme Jacobson raconte que le restaurant lui a d’abord dit que le vaccin n’était pas obligatoire. Cependant, quelques jours plus tard, elle a reçu un email lui annonçant une nouvelle politique visant à « maintenir un environnement de travail sûr » et que les employés devraient être vaccinés.

« Ainsi, nous mettons fin à votre emploi », était-il écrit dans l’email. « Nous sommes tristes de vous voir partir. » Cette décision a laissé Jacobson sous le choc. Elle a affirmé qu’elle ne tenterait pas de récupérer son emploi ou d’intenter un procès.

« Quand l’État de New York a autorisé les employés de restaurant à recevoir le vaccin COVID-19, nous avons pensé que c’était l’occasion idéale de mettre en place un plan pour assurer la sécurité de notre équipe et de nos clients », a déclaré Billy Durney, propriétaire du Red Hook Tavern. « Personne n’a jamais été confronté à ces défis auparavant et nous avons pris une décision pour protéger tout le monde. Nous réalisons maintenant que nous devons mettre à jour notre politique afin que notre équipe sache clairement comment le processus fonctionne et ce que nous pouvons faire pour les soutenir. »

Cette serveuse a été virée pour avoir refusé le vaccin contre le COVID-19 alors qu’elle essayait d’avoir un bébé
AP

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, le vaccin est considéré comme sûr. Toutefois, ils affirment que le fait de se faire vacciner est un « choix personnel pour les personnes enceintes, car les risques réels des vaccins à ARNm pour les personnes enceintes et leur foetus sont inconnus. Ces vaccins n’ont pas été étudiés chez les femmes enceintes. »