Un propriétaire de Brooklyn a été acclamé en héros après avoir annulé le loyer de ce mois-ci pour des centaines de locataires afin de s’assurer qu’ils aient suffisamment d’argent pour se nourrir. Plus tôt cette semaine, le 30 mars, Mario Salerne a affiché une pancarte sur les portes d’entrée de ses immeubles, annonçant qu’il annulait le paiement du loyer pour le mois d’avril.

Salerno, âgé de 59 ans, possède environ 80 appartements abritant 200 locataires à Williamsburg et Greenpoint, et a déclaré qu’il avait pris la décision d’annuler le loyer après avoir entendu un certain nombre de locataires qui étaient aux prises avec leur situation financière en raison des mesures mises en place à travers la ville.

L’avis, qui était affiché sur les portes d’entrée de ses 18 immeubles, se lisait comme suit : « En raison de la récente pandémie de coronavirus COVID-19 qui nous affecte tous, veuillez noter que j’annule le loyer du mois d’avril 2020. Restez en sécurité, aidez vos voisins et lavez-vous les mains !!! Merci, Mario ».

Mario, qui est également propriétaire du garage automobile local Salerno’s Autobody, est devenu un membre bien connu et très respecté de la communauté locale. Une personne l’a même décrit comme « l’une des personnes les plus gentilles que j’aie jamais rencontrée ».

Dans une interview accordée à NBC New York, Mario a déclaré qu’il ne se souciait pas de perdre ses revenus de location ce mois-ci et que sa seule préoccupation était le bien-être de ses locataires. « Je veux que tout le monde soit en bonne santé et puisse manger, c’est tout », a-t-il déclaré. « Ne vous souciez pas de votre loyer, souciez-vous plutôt de votre famille et de vos voisins. »

L’une des locataires de Mario, Kaitlyn Guteski, ne savait pas si elle allait être en mesure de payer son loyer après la fermeture de son salon de coiffure en raison des mesures de distanciation sociale en place. Maintenant, elle n’a plus à s’en soucier. « C’est Superman. C’est un homme merveilleux », a-t-elle déclaré.

Un autre locataire, Paul Gentile, âgé de 28 ans, a perdu son emploi en mars alors que les commerces de New York commençaient à fermer. Avocat d’un cabinet de dommages corporels, Gentile a passé la majeure partie de son temps dans des palais de justice, tous fermés depuis le 18 mars.

« Tu ne vois pas ça souvent, surtout pas à New York », a-t-il confié au New York Times. « Mais Mario est incroyable. Il a atténué une énorme quantité de stress que je vivais en lien avec le système de chômage de l’État. Quel geste extraordinaire ! Espérons que ses actions seront reflétées par d’autres propriétaires qui sont en mesure d’atténuer les inquiétudes de leurs locataires de quelque manière que ce soit. »