Des scientifiques de l’université du Minnesota ont présenté mercredi à l’American Chemical Society des travaux de recherche concernant une nouvelle pilule contraceptive non hormonale pour les hommes qui pourrait entraîner un changement radical dans la contraception.

Une étude du médicament chez la souris a montré qu’il réduisait considérablement le nombre de spermatozoïdes et qu’il était efficace à 99 % pour prévenir la grossesse. Les chercheurs n’ont observé aucun effet secondaire et les souris ont retrouvé la capacité de se reproduire quatre à six semaines après avoir cessé de prendre la pilule.

Cette pilule contraceptive pour hommes est efficace à 99 % pour prévenir la grossesse
GETTY

Contrairement aux autres contraceptifs pour hommes qui ciblent certaines hormones comme la testostérone, les chercheurs se sont attachés à cibler des protéines essentielles à la production ou à la mobilité des spermatozoïdes. Au cours de ce processus, ils ont identifié un composé qui cible une protéine vitale pour la croissance cellulaire, la formation des spermatozoïdes et le développement embryonnaire.

Abdullah Al Noman, un étudiant diplômé du laboratoire de Gunda Georg, chef du département de chimie médicinale, a déclaré que les précédentes contraceptions hormonales pour les hommes ont largement échoué parce que les changements hormonaux pouvaient entraîner des effets secondaires, notamment la dépression et des risques de maladies cardiovasculaires. En outre, la plupart des contraceptifs hormonaux pour hommes doivent être injectés.

« La pilule a une incidence considérable sur la santé publique, car la moitié de la population mondiale pourrait être la consommatrice potentielle de cette pilule que nous avons découverte », a déclaré Noman, selon Courthouse News Service, en soulignant la « révolution en termes de planification familiale et de santé sexuelle » qui a suivi la mise au point des premières pilules contraceptives pour femmes il y a plus de 60 ans.

« Les souris sont beaucoup plus fertiles que les humains, donc nous espérons que nous verrons des effets similaires ou meilleurs chez les humains », a déclaré Noman. Il a ajouté que le composé a fonctionné comme une contraception efficace lorsque les souris ont reçu une dose de 10 milligrammes par kilogramme de leur masse et a noté que les souris ont reçu jusqu’à 1 000 milligrammes par kilogramme de masse et ne sont pas mortes.

Cette pilule contraceptive pour hommes est efficace à 99 % pour prévenir la grossesse
GETTY

L’équipe de recherche prévoit que les essais cliniques sur l’homme commenceront avant la fin de 2022. Georg a ajouté que la fabrication de la substance médicamenteuse est en cours. Elle a déclaré que si des effets secondaires peuvent apparaître lorsqu’une population plus large prend le médicament, ils demeurent optimistes.

« À moins que quelque chose de majeur ne se produise, ce qui est bien sûr toujours une possibilité dans la découverte de médicaments, nous sommes très, très optimistes quant au passage à la clinique », a déclaré Georg. « C’est pourquoi nous sommes très enthousiastes, car il s’agirait du tout premier agent non hormonal à entrer en clinique. Il y a beaucoup d’études qui montrent que les hommes, les femmes, les couples seraient en fait très heureux d’avoir d’autres méthodes à utiliser. »