Dave Sandford est photographe professionnel depuis plus de 18 ans et habite à London, en Ontario.

Pour son dernier projet intitulé Liquid Mountains (montagnes liquides), Sandford a photographié le lac Érié au mois de novembre, période de l’année durant laquelle le Grand Lac est habituellement déchainé.

Sandford affirme être «fasciné par l’eau et son pouvoir brut ainsi que le mouvement gracieux des vagues et la lumière qui danse sur elles».

Plus d’info: davesandfordphotos.com

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde

Un Canadien photographie le lac Érié lorsqu’il est déchainé et saisit des images hors de ce monde