Le directeur d’un zoo en Australie, qui est resté avec son personnel pour sauver ses animaux de la mort lorsque des feux de forêt ont ravagé la région, a déclaré qu’il n’avait jamais envisagé de les abandonner. Chad Staples, directeur du Mogo Wildlife Park sur la côte sud de la Nouvelle-Galles du Sud, a qualifié les scènes du réveillon du Nouvel An d’apocalyptiques après qu’un incendie ait détruit une grande partie de la ville de Mogo, vieille de 170 ans.

Plutôt que de fuir lorsque le feu s’est approché dangereusement du zoo de 65 acres, Staples et son équipe sont restés sur place pour protéger les 200 animaux qui y résidaient, y compris des lions, des girafes, des singes, des pandas rouges et des rhinocéros.

Le personnel d’un zoo est resté sur place pour sauver les animaux d’un feu de forêt et les empêcher de mourir

Lui et 15 autres membres du personnel ont élaboré un plan pour garder les flammes à distance et protéger les animaux. « On n’aurait jamais laissé les animaux derrière. Ils sont de la famille, pas des choses », a déclaré Staples.

L’équipe a aspergé le terrain de centaines de milliers de litres d’eau à l’approche du feu, se déplaçant rapidement à mesure que les vents changeaient. Alors que le feu a bondi de l’autre côté d’un ruisseau qui entourait le terrain, les arbres se sont effondrés près des enclos des animaux.

Un responsable des services d’incendie local s’est ensuite arrêté et a dit à Staples et son équipe que personne ne pourrait aller les secourir. Grâce à leurs efforts et malgré l’absence des pompiers, aucun animal n’est mort.

Le personnel d’un zoo est resté sur place pour sauver les animaux d’un feu de forêt et les empêcher de mourir

Comme le rapporte Reuters, Staples a déclaré ce qui suit : « Ils se démenaient pour sauver tout le monde. Je n’ai jamais ressenti de chaleur comme ça ni vu des incendies qui ressemblent à ça et je ne veux plus jamais revoir ça ».

Le personnel d’un zoo est resté sur place pour sauver les animaux d’un feu de forêt et les empêcher de mourir

La survie des animaux du zoo est l’une des histoires positives à émerger des feux de forêt dévastateurs, qui ont coûté la vie à au moins 26 personnes et à un milliard d’animaux depuis leur début en septembre. En Nouvelle-Galles du Sud seulement, 1 588 maisons ont été détruites et 653 autres ont été endommagées par les incendies, qui ont brûlé plus de 10,3 millions d’acres (40 000 kilomètres carrés) de terre.

Vous pouvez faire un don à la Croix-Rouge australienne ici.