Madisyn Babcock, une étudiante du secondaire âgée de 17 ans, souffre d’alopécie areata, soit une maladie de peau auto-immune qui mène à la perte de cheveux. Alors, quand Madisyn a voulu participer à sa séance photo de dernière année, elle et sa mère ont eu une brillante idée qui a grandement rehaussé sa confiance.

Dans le but de mettre en valeur sa beauté naturelle et d’accroître la sensibilisation sur sa condition, Madisyn a demandé à sa mère de couvrir sa tête de peintures de fleurs. « Ma mère a toujours été une artiste inspirante », a affirmé Madisyn au site A Plus. « En tant que personne qui m’a toujours encouragé à être moi-même et qui adore les fleurs, je savais que ma mère était la personne parfaite pour peindre ma tête. »

Plus d’info : Chelsea Taylor (source : a plus, boredpanda)

Voici Madisyn Babcock, une étudiante qui souffre d’alopécie areata, soit une maladie de peau qui mène à la perte de cheveux.

Au lieu de cacher sa maladie, elle a décidé de la mettre en valeur lors de ses photos de dernière année du secondaire.

L’adolescente de 17 ans et sa mère ont eu une brillante idée.

Madisyn a demandé à sa mère de couvrir sa tête de peintures de fleurs.

« Ma mère a toujours été une artiste inspirante. En tant que personne qui m’a toujours encouragé à être moi-même et qui adore les fleurs, je savais que ma mère était la personne parfaite pour peindre ma tête. »

« Mon point de vue sur la vie est bien différent de celui que j’avais lorsque je suis arrivée au secondaire, et à ce moment-là, je crois que nous avons toutes deux réalisé que nous avions grandi. »